Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc, un hub prometteur et compétitif pour l'activité exportatrice du Brésil

Jeudi 2 Février 2023

Le Maroc, fort de son potentiel logistique et de son ouverture sur le monde, pourrait constituer un hub très compétitif pour l’activité exportatrice du Brésil, ont souligné les participants à un séminaire organisé à Brasilia.

"Le Maroc pourrait constituer un hub très compétitif pour l’activité exportatrice du Brésil, grâce au large réseau des accords de libre-échange qu'il a signés notamment avec l'Union européenne, les Etats-Unis, la Turquie, les pays du Golfe et avec des pays africains...", ont-ils souligné lors de ce séminaire organisé par la Fédération du commerce du Brésil Fecomércio, rapporte la MAP.

Pour optimiser ce potentiel, les opérateurs économiques brésiliens et marocains pourront tirer profit des facilités prévues par le cadre juridique Maroc-Brésil, notamment l'accord de facilitation des investissements et celui sur la non-double imposition pour les services aériens et maritimes, en plus de deux mémorandums d’entente en matière agricole et halieutique qui seront signés en mai 2023, en marge de la participation du Brésil au Salon international de l’agriculture de Meknès (SIAM).

Les opérateurs économiques brésiliens participant au séminaire de Brasilia ont exprimé un grand intérêt pour explorer les possibilités commerciales offertes par le marché marocain et leur désir de nouer des partenariats import-export à l'occasion de la participation du Brésil au SIAM (2-7 mai).

Dans cette perspective, le secteur exportateur marocain aura également l'opportunité de prospecter les opportunités d’accès au vaste marché brésilien, notamment pour les produits agricoles (fruits rouges surgelés et olives de table), les produits agricoles transformés (huile d'olive, huile d'argane et pâtes alimentaires) et les produits de la mer.

Le séminaire de promotion commerciale Fecomércio, qui a réuni une quarantaine d'opérateurs économiques brésiliens intéressés par le marché marocain, a par ailleurs mis l'accent sur la forte augmentation des échanges commerciaux entre le Maroc et le Brésil qui avaient pratiquement triplé entre 2016 et 2022 pour dépasser, au titre de l'année 2022, les 3 milliards de dollars, avec un excédent commercial en faveur du Royaume de plus de 1 milliard de dollars. Le Brésil est en passe de devenir l'un des plus gros clients du Maroc, notamment pour les fertilisants et engrais phosphatés.

Il a été également question des atouts logistiques du port Tanger-Med qui s’impose comme une plateforme logistique et commerciale de choix pour l'agro-business brésilien vers l'Europe, la Méditerranée et les pays du Golfe.

La rencontre s’est déroulée en présence de l'ambassadeur du Maroc au Brésil, Nabil Adghoghi.

Libé

Lu 329 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe






Inscription à la newsletter

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30