Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Gabon, ultime test pour le Onze national avant l’entame des éliminatoires de la CAN




Le Onze national affrontera, ce soir à partir de 20 heures, en amical  au Grand stade de Tanger son homologue gabonais, un match entrant dans le cadre de la préparation des deux sélections pour les prochaines échéances officielles.
Ça sera le quatrième match test sous l’ère Vahid Halilhodzic après les rencontres contre le Burkina Faso (1-1), le Niger (1-0) et la Libye (1-1). Trois sorties où l’approximatif avait prévalu, laissant place à un certain doute devant être dissipé le plus tôt possible.
Face au Gabon, l’occasion s’y prête pour faire oublier les précédentes piètres prestations et produire un match correct digne d’une équipe nationale qui, même en étant en pleine reconstruction, est tenue d’honorer son standing.
Pour ce match, l’on s’attend à ce que le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, procède à un turn over de son effectif, ce qui doit lui permettre de voir à l’œuvre tous les joueurs retenus, sachant que Anas Zniti, Walid El Karti, Ismaïl El Haddad et Abdelkrim Baâdi ont rejoint le stage de l’EN des locaux, au moment où Omar Kadouri est déclaré forfait pour ce match après s’être blessé contre la Libye.
En revanche, l’on s’attend à voir à l’œuvre deux cadres, à savoir Achraf Hakimi et Adel Taarabt, laissés au repos lors du premier match, même si le second cité est un revenant, dont la titularisation devrait faire beaucoup de bien à l’équipe, aux côtés d’autres éléments à commencer par le néophyte Selim Amallah, sociétaire du club belge du Standard de Liège.
La tâche de monter une nouvelle sélection compétitive au plus haut niveau est bien loin d’être une simple sinécure. Vahid Halilhodzic est mieux placé que quiconque pour être au fait des petits détails concernant son équipe, soulignant dans une déclaration, rapportée par la MAP après la confrontation contre la Libye :« J’essaye à chaque match amical de tester de nouveaux joueurs (…), j’essaye des organisations et des plans de jeu différents, mais il faut un peu plus de temps pour améliorer tout cela ». Et d’ajouter qu’ « on est en train de reconstruire complètement une équipe, il faut créer des automatismes et travailler plus sur la maîtrise du jeu, surtout dans les passes ». Pour le sélectionneur national, « il faut du temps pour avoir des résultats », et partant de là, il a lancé un appel au public l’incitant à « continuer à supporter son équipe».
Le match devant le Gabon qui ne manquera pas de drainer un public nombreux sera le dernier test pour l’EN avant l’entame des éliminatoires de la CAN 2021 dont les phases finales auront lieu au Cameroun. A ce propos, la FRMF a arrêté la date et le lieu du match contre la Mauritanie, comptant pour la première journée du groupe 5 renfermant également la République Centrafricaine et le Burundi : ce sera le 15 novembre au Complexe Moulay Abdellah à Rabat.

Mohamed Bouarab
Mardi 15 Octobre 2019

Lu 1324 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com