Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le DG de l'ONEE, Abderrahim El Hafidi, réélu gouverneur du CME pour la période 2023-2025

9ème Assemblée Générale du conseil mondial de l’eau


Libé
Mardi 13 Décembre 2022

Le directeur général de l’office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, a été réélu samedi gouverneur du conseil mondial de l’Eau (CME), et ce à l’occasion de la tenue, à Paris, de la 9ème Assemblée générale du CME.

Cette réélection pour un deuxième mandat consécutif, pour la période 2023-2025, a eu lieu à la suite du vote des membres du Conseil mondial de l’eau, représentant plus de 50 pays, indique un communiqué de l'office. Elle vient reconnaître la contribution importante de l’ONEE lors du premier mandat (2019-2022) qui a porté essentiellement sur la mise en place des orientations stratégiques du CME à l’échelle internationale et la coordination de la mise en œuvre de la stratégie 2019-2022 du Conseil sur "Sécurité de l’eau, durabilité et résilience", a souligné la même source.

A ce titre, parmi les activités phares réalisées lors de ce premier mandat, il y a lieu de citer la contribution active de l’ONEE à la préparation et au bon déroulement du 9ème Forum mondial de l’eau qui a eu lieu à Dakar en mars 2022, notamment l’organisation par l’ONEE de sessions sur les thématiques "Promouvoir et mieux mobiliser les mécanismes financiers dédiés à la coopération Sud-Sud et triangulaire" et "Réponses innovantes aux défis de la gestion de l'eau dans un contexte de rareté des ressources : expériences du Royaume du Maroc", rapporte la MAP.

Lors du Forum mondial de l’eau à Dakar, l’ONEE a également contribué à plusieurs sessions thématiques en rapport avec les priorités du Forum "Coopération", "Eau pour le développement rural" et "Sécurité de l’eau et de l’assainissement".

L’ONEE a également, lors de ce premier mandat, co-organisé en juillet 2020 une conférence virtuelle sur "Sécurité de l'eau pour la paix et le développement dans le monde islamique" en partenariat avec l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la Culture (ICESCO) et le Secrétariat du Forum mondial de l’eau à Dakar.

Concernant la période 2023-2025, la stratégie du CME donnera la priorité aux actions et initiatives à même d’apporter des solutions liées à la sécurité de l’eau, l’eau et la santé publique, le financement de l’eau à l’échelle mondiale et les catastrophes liées à l’eau.

Dans ce cadre, la contribution de l’ONEE aux travaux du Conseil des gouverneurs du CME pour ce nouveau mandat portera essentiellement sur la promotion des synergies entre les secteurs de l'eau et de l’énergie pour l’optimisation des coûts, la planification intégrée des infrastructures et l’innovation technologique, principalement pour le développement des ressources en eau non conventionnelles, notamment le dessalement de l’eau de mer, en ayant recours aux énergies renouvelables. L’ONEE s’impliquera également pour le renforcement de la coopération Sud-Sud et Nord-Sud-Sud afin d’accélérer la réalisation des Objectifs de développement durable des Nations unies liés à l’eau sur le continent africain.

Il est à rappeler que le CME, plateforme internationale multipartite créée en 1996 et dont la mission est d’impulser des actions sur les problèmes critiques de l'eau à tous les niveaux, y compris le plus haut niveau de décision en engageant le public, co-organise tous les trois ans avec un pays hôte le Forum mondial de l’eau, le plus grand événement international sur l'eau, dans l’objectif de catalyser l'action collective pour l'eau et obtenir des avancées concrètes. Le 1er Forum mondial de l’eau a été organisé à Marrakech en mars 1997 et le prochain se tiendra à Bali en Indonésie en 2024.

Rappelons également que dans le cadre du Forum mondial de l’Eau, le Royaume du Maroc et le Conseil Mondial de l'eau décernent conjointement le Grand Prix mondial Hassan II de l’eau, l’un des prix les plus prestigieux et mondialement reconnus, récompensant les actions et projets d’innovation et de créativité pour assurer la sécurité hydrique et la justice climatique.


Lu 990 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS