Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le 106ème derby sanctionné par une victoire des Rouges

Le show a été beaucoup plus dans les gradins que sur la pelouse


MOHAMED BOUARAB
Mardi 5 Mai 2009

Le 106ème derby sanctionné par une victoire des Rouges
Le 106ème derby casablancais entre le Raja et le Wydad, disputé dimanche au complexe sportif Mohammed V et comptant pour la 26ème journée du championnat de première division du Groupement national de football élite (GNFE I), a tourné à l’avantage des Rouges, vainqueurs sur la petite marque d’un but à zéro.
Une victoire combien précieuse pour les Wydadis qui restent sur une dynamique positive depuis un bon bout de temps. Ils étaient d’ailleurs dimanche à leur quatrième sortie relevée en un peu moins d’un mois et ce, après avoir joué les FAR, le CS.Sfaxien et le Raja. Pour les Verts, qui se sont inclinés pour la deuxième fois cette saison, ont, certes, conservé leur fauteuil de leader, mais ils n’ont pu sauvegarder leur avance confortable sur leurs poursuivants immédiats, les FAR et le WAC. Avec six longueurs d’avance sur les Militaires et huit unités de plus sur leur adversaire du jour qui compte un match en moins contre l’Association sportive de Salé, le concours est relancé de plus belle à quatre manches de son terme.
Si l’enjeu a affecté la qualité et le volume du jeu, ce derby a valu par le public des deux protagonistes qui a répondu massivement présent, laissant dans la trésorerie du Raja une coquette somme nette d’un peu plus d’un million de dirhams. Un décor admirablement meublé par des supporters qui n’ont pas lésiné sur les moyens pour monter des « tifos » géants à l’honneur de leurs clubs respectifs. Des supporters qui n’ont pas manqué de donner de la voix avant et pendant le match. La fausse note a été les dépassements par quelques excités qui n’ont pas dérogé à la règle de la casse d’usage.
Sur l’aire du jeu, comme précité, les joueurs, soumis à une rude pression, n’ont pu livrer un match spectaculaire. Ce fut une explication tactique entre les deux coachs, Zaki et Romao, une partie d’échecs où chaque entraîneur cherchait à tirer son épingle du jeu sans dégât. Ils ont annoncé leur intention d’entrée en alignant des formations à vocation défensive. Sauf que le Wydad a su au moment opportun (3ème mn) trouver la brêche par l’entremise de l’inévitable Hicham Jouiâ, affichant depuis l’ouverture du score sa suprématie dans tous les compartiments du jeu. L’expulsion du défenseur rajaoui Oulhaj n’a pas facilité la tâche à ses coéquipiers, contrairement aux partenaires de Bidoudane qui auraient pu corser l’addition s’ils s’étaient montrés beaucoup plus sérieux dans leurs actions offensives.
A signaler que le pire a été évité lors de ce derby. Nabil Mesloub, intégré en cours du jeu, est tombé sur la pelouse en seconde période. Il a fallu l’intervention des deux médecins du WAC et du Raja pour remédier à cette situation. Retrouvant ses esprits, Mesloub a voulu continuer le match, mais il n’a pu tenir que quelques minutes pour que Romao le relève par Sami Tajeddine.
Si cette 26ème journée a été dominée par le derby, les autres rencontres n’ont pas manqué d’attrait. A commencer par la bonne opération des FAR qui ont  surclassé à domicile le SCCM, bon dernier, par deux buts à zéro. Toujours dans le registre des jolis coups, il y a lieu de citer les deux victoires à l’extérieur de l’OCK et du MAS, tombeurs respectivement de l’ASS (3-0) et de la JSM (2-1). Le Mouloudia d’Oujda n’a pas été en reste, parvenant enfin à pousser un ouf de soulagement, sans pour autant troquer la zone de relégation. Les Oujdis se sont contentés d’assurer le strict minimum en disposant du KAC sur le court score de 1 à 0.
Quant à l’OCS et le MAT, ils ont surclassé en matches avancés le HUSA et le KACM sur le score identique de deux buts à un. Sachant que cette journée a été amputée de la rencontre IZK-DHJ en raison de l’engagement samedi des Zemmouris en Ligue africaine des clubs champions. A ce propos, l’IZK a été éliminé au stade des huitièmes de finale par les Congolais de TP.Mazembe (aller : 1-0, retour : 0-0) pour que le club marocain se trouve reversé en Coupe de la CAF.


Lu 253 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Février 2023 - 17:05 Elimination au goût amer pour le WAC

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS