Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La sidérurgie joue un rôle majeur de sous-traitance pour des secteurs essentiels pour le Maroc

Un secteur stratégique pour le développement de l'économie nationale




La sidérurgie joue un rôle majeur de sous-traitance pour des secteurs essentiels pour le Maroc
 La sidérurgie constitue un secteur hautement stratégique pour le développement de l’économie nationale, a indiqué récemment à Casablanca, le ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy.
Dans une allocution à l'ouverture du séminaire stratégique Steel Impulse sur le thème "La sidérurgie marocaine, cap vers la haute performance", M. Elalamy a fait savoir que dans un contexte mondial marqué depuis plusieurs années par la position dominante des acteurs chinois, la sidérurgie joue un rôle majeur de sous-traitance dans des secteurs essentiels pour le Royaume, rapporte la MAP.
Il s’agit notamment des infrastructures, du BTP, de l’énergie et des industries de transformation, en particulier l’automobile, l’aéronautique, le poids lourds, le ferroviaire et la construction navale, a-t-il énuméré.
Dans le cadre du Plan d’accélération industrielle, a-t-il relevé, le ministère a également mis en place un ambitieux plan de développement pour le secteur des industries mécaniques et métallurgiques (IMM), totalisant 13.340 engagements de création d’emplois par les professionnels du secteur et ciblant trois enjeux clés par la mise en place d’écosystèmes performants dédiés.
Pour sa part, le président de l’Association des sidérurgistes du Maroc (ASM), Amine Louali a affirmé que le Maroc peut, aujourd’hui, être fier d’avoir développé un secteur sidérurgique qui assure une large autosuffisance des consommations du pays avec une ambition constante d’innovation en respectant les bases d’un développement durable.
Face aux enjeux en termes de performance et de rayonnement du Royaume à l’international, l’ASM continue à œuvrer pour l’émergence d’un environnement favorable à l’investissement et à l’essor des industries locales, a-t-il dit.
Selon Louali, c’est dans ce cadre que s’inscrit le projet "Steel Impulse", une initiative comportant une étude lancée en septembre dernier et une plateforme de réflexion et de sensibilisation auprès des parties prenantes du secteur de l’industrie.
"Levier de performance économique", "Défis de compétitivité du secteur de la sidérurgie" et "L’international, un levier de développement" sont autant de thèmes qui ont été abordés par ce séminaire organisé par l’ASM.
L’événement vient créer des passerelles d’échange et d’écoute entre l’ensemble des décideurs, publics et privés, et des parties prenantes concernées. Cette quête de performance s’explique aussi par la volonté des professionnels de monter en compétitivité pour mieux affronter les aléas du marché national et des cours des matières premières.

Jeudi 16 Novembre 2017

Lu 737 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.