Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La réouverture de l'espace aérien, une décision salvatrice pour l’industrie du tourisme


Libé
Jeudi 3 Février 2022

La réouverture de l'espace aérien, prévue le 7 février, est une décision salvatrice pour l'industrie du tourisme, a affirmé, mercredi à Casablanca, le président de la Confédération nationale du tourisme (CNT), Hamid Bentahar.

"Cette décision était indispensable pour assurer la survie de toute notre industrie. C'est une décision salvatrice", a dit M. Bentahar lors d'une rencontre entre le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch et le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, tenue pour discuter de la nécessité d'accompagner la récente décision d'ouvrir l'espace aérien, par des mesures adaptées à l'ampleur des enjeux, rapporte la MAP.

Les conditions d'ouverture qui ont été fixées sont aussi importantes que l'ouverture elle-même, a-t-il poursuivi, soulignant l'importance de continuer à s'aligner aux standards internationaux en termes de conditions d’accès au pays, car l'un des challenges aujourd'hui réside dans la reconquête de la confiance de nos partenaires, des prescripteurs de voyage internationaux, des tour-opérateurs, des compagnies aériennes et des visiteurs (client final).

M. Bentahar a fait savoir que les opérateurs du secteur touristique sont disposés à continuer à mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires en matière de sensibilisation et de protocole sanitaire pour préserver la santé de leurs hôtes et celle de leurs employés. "Nous avons jusqu'ici pris la pleine mesure des enjeux et respecté toutes ces mesures et nous continuerons à le faire tant que cette pandémie n'est pas éradiquée".

Par ailleurs, le président de la CNT a fait part de ses ambitions que le tourisme au Maroc retrouve sa place dans l'échiquier mondial, que la destination Maroc redevienne attractive, qu'elle retrouve sa place dans le Top 30 mondial et que le Maroc rayonne plus que jamais à travers le monde. "Si nous sommes plus rapides dans l'exécution de nos décisions et que nous mettons tout en œuvre, à savoir le contrat-programme du secteur du tourisme et les 10 mesures du pacte responsable pour l'ensemble des acteurs du secteur, nous y arriverons", a-t-il dit. Et d'ajouter: "Nous ne pouvons pas et nous ne devons pas perdre les acquis de la vision Royale qui a fait du tourisme marocain un champion régional et continental".

Cette réunion s'est déroulée en présence de la ministre de l'Economie et des Finances, Nadia Fettah, du ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb et du ministre de l'Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l'Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, ainsi que des membres de la Confédération.

 



Lu 1145 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS