Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La liste des dirigeants de tennis a changé de tête, mais pas de membres : Acte final en juin prochain avec Fayçal Laâraichi


M.B.A
Lundi 4 Mai 2009

La liste des dirigeants de tennis a changé de tête, mais pas de membres : Acte final en juin prochain avec Fayçal Laâraichi
La prochaine assemblée de la Fédération de tennis ? Ça sera pour début juin, maintenant que les rendez-vous importants, le Grand prix Hassan II et celui de Lalla Meryem, sont passés.
Après les étapes officielles de Khémisset et de Marrakech, c’est à partir de celle, officieuse, de Fès que le prochain bureau fédéral aura pris forme.
En marge du Grand Prix SAR Lalla Meryem qui vient de connaître un succès probant, pour la qualité de l’organisation et du site l’ayant abrité, Fayçal Laâraichi, celui attendu comme le successeur de Mohamed Mjid, a tenu une réunion conviviale, tout en sachant se faire professionnel avec ceux qui doivent constituer le noyau dur de son futur bureau. La réunion de Fès est bien partie sur les bases des assemblées générales de Khémisset et de Marrakech. Il est plus que probable, en effet, que l’on retrouve autour de Laâraichi la quasi-totalité des dirigeants pressentis pour faire partie de la liste que l’on s’apprêtait à présenter dans la ville ocre.
Tout laisse croire que ce sera la liste Mrabet, mais sans Mrabet. A un ou deux éléments prêts, c’est bien « la liste Mjid » qui sera retenue. Fayçal Laâraichi qui a fait part de sa volonté et de sa détermination de prendre (la balle jaune) au vol ou plutôt à la volée, devrait compter sur Fouad Mejatti, qui a déjà à son actif l’un des plus beaux fleurons du tennis national, le RTCF, Aziz Tifnouti (RTCMA), Aziz Laaraf (RTCMO), Mhamed Lahmidi (ACCA), Adil Boulouiz (SM), Mustapha Faiz (COC), Haj Rachidi et Khalid Outaleb, tous deux du RUC.
Absence remarquée, cependant, celle du représentant de l’OCC (Marsa Maroc) et de l’USCM (ONCF). Serait-ce une manière de prendre de court ceux qui avançaient qu’il y aurait risque de voir des clubs corporatifs « exagérement » représentés au sein du bureau à venir ? Car que ce soit pour le représentant de l’OCC ou celui de l’USCM, les qualités qui auraient prévalu pour la constitution du bureau sont requises. Le bureau attendu sera, en effet, composé de membres au cursus universitaire confirmé et à la carrière réussie.
On croit savoir par ailleurs que le désormais nouveau président placera dans le bureau le technicien enseignant du tennis au Wifaq, club de Laâraichi, et consultant à la SNRT que préside le même Laâraichi. Il s’agit bien de Khalid Afif. On serait curieux de savoir quel genre de rapports entretiendraient les deux Khalid, Afif et Outaleb.


Lu 440 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Février 2023 - 17:05 Elimination au goût amer pour le WAC

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS