Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La dynamisation des échanges commerciaux entre la Belgique et le Maroc, principale priorité de l’ASMEX en 2018




L’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) annonce avoir fait de la dynamisation des échanges commerciaux entre la Belgique et le Maroc une de ses principales priorités en 2018, avec comme objectifs de faire valoir le potentiel de l’offre exportable nationale sur ce marché, de repérer et soutenir les secteurs à fort potentiel.
A cet effet, plusieurs rencontres et missions d’affaires sont prévues à partir de septembre prochain, notamment, le ‘’Business Meeting’’, qui se tiendra du 26 au 28 septembre prochain à Tanger, et qui connaîtra la participation d’une vingtaine d’investisseurs belges, indique l’association, dans un communiqué.
Selon l’ASMEX, le Business Meeting constitue une étape importante avant la mission d’envergure belgo-marocaine, prévue en novembre, sous la présidence de SAR la Princesse Astrid. Pas moins de 400 opérateurs économiques belges opérant dans plusieurs secteurs d’activité y sont attendus, rapporte la MAP.
Pour mieux affiner son approche et mieux cibler son action au deuxième semestre, l’ASMEX et l’Institut marocain de normalisation (IMANOR), ont mené une opération de séduction en Wallonie au mois de juin dernier, avec une participation active à la 4è édition du Salon Wallonia Export Days.
En prenant part au programme scientifique du salon, l’ASMEX a pu identifier plusieurs secteurs à fort potentiel à l’export dont celui des produits et services labellisés Halal. Dans le même sens, un rapprochement entre le Club Halal Brussels et le Club Halal Export de l’ASMEX a été envisagé afin de promouvoir le Label Halal d’IMANOR et d’identifier les entreprises belges souhaitant s’octroyer ce label pour leur développement en Afrique.
Par ailleurs, lors de la visite du ministre-président Wallon, M. Willy Borsus au Maroc, un accord a été scellé le 26 juin à Rabat, entre l’ASMEX, l’Association pour la recherche et le développement de marchés conscients et IMANOR, en vue de faciliter le montage de partenariats entre PME marocaines et wallonnes.
Le Maroc est le 44ème client de la Belgique et son 61ème fournisseur, selon l’Agence belge pour le Commerce extérieur. L’agence a valorisé les exportations des entreprises belges vers le Maroc en 2017 à 889.7 millions d’euros et les importations à 332.8 millions.
Les exportations marocaines vers la Belgique sont constituées, à hauteur de 40%, de produits chimiques, suivis des produits alimentaires (10,3%) et des produits textiles (10,1%).

Libé
Vendredi 6 Juillet 2018

Lu 349 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés