Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La crise actuelle offre une opportunité pour réinventer le tourisme

La mutation est possible en s’adaptant aux nouvelles réalités du marché




La crise sanitaire actuelle offre une opportunité pour transformer le secteur du tourisme et le positionner dans l'ère post-Covid-19, a souligné, mercredi à Tbilissi, la ministre du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport aérien et de l’Economie sociale, Nadia Fettah Alaoui.

S’exprimant à la 112ème session du Conseil exécutif de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) qui réunit une trentaine d'Etats membres, Mme Fettah Alaoui a expliqué que cette mutation est possible en s’adaptant aux nouvelles réalités du marché, en anticipant les changements dans les modes de consommation des touristes et en tirant profit des opportunités offertes.

La ministre a saisi l'occasion pour saluer l’esprit combatif et les actions menées par l’ensemble des gouvernements des Etats membres de l’OMT pour atténuer l’impact socioéconomique de cette crise sanitaire qui a gravement touché le secteur touristique, notant que le gouvernement marocain, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, a pris plusieurs mesures urgentes à même de maintenir les emplois et soutenir l'économie, y compris le secteur touristique. Elle a, à ce titre, rappelé que son département a élaboré de concert avec les parties prenantes un plan de relance du secteur, précisant que le contrat-programme en question vise principalement à préserver le tissu économique et l’emploi, à accélérer la phase de démarrage du secteur à travers le tourisme national et à jeter les bases d’une transformation durable du secteur.

S'arrêtant sur l'organisation en 2021 à Marrakech de la 24ème Session de l’Assemblée générale de l’OMT, la ministre a indiqué que le Maroc sera fier et honoré de rassembler la grande famille du tourisme et ne ménagera aucun effort pour accueillir ses hôtes et leur faire découvrir ses richesses, ses traditions et valeurs d’hospitalité, de tolérance et d’ouverture. Dans le même ordre d'idées, Mme Fettah Alaolui a fait savoir que son département a élaboré un guide sur les mesures sanitaires adoptées par les opérateurs touristiques marocains, ainsi que des recommandations dressant les principales mesures d’hygiène et de sécurité mises en place pour assurer une reprise d’activités graduelle et réussie et des prestations de qualité dans un environnement sûr et sain pour les voyageurs

Après avoir félicité l'Arabie Saoudite suite à la décision de l'OMT d'y ouvrir un bureau régional pour le Moyen-Orient, la ministre a appelé à s'appuyer sur le soutien de l’OMT et à garantir plus de coordination entre tous les Etats membres rejoignant ainsi la voix de ses homologues, afin de pouvoir faire face conjointement à l’impact de cette pandémie sur l’activité touristique et de parvenir au redressement du tourisme mondiale.

Par Wahiba RABHI (MAP)

Le directeur général de l'ONMT rencontre des acteurs touristiques français pour préparer la relance

Le directeur général de l'Office national marocain du tourisme (ONMT), Adel El Fakir, s’est rendu, lundi et mardi, en France, premier marché émetteur de touristes vers le Maroc, pour rencontrer les principaux producteurs et distributeurs de voyage ainsi que les représentants des corporations du pays.

Au programme de ce voyage, destiné à rassurer les prescripteurs de voyages français, des rencontres avec les TO historiques comme Karavel Fram Promovacances ou NG travel, les TO en ligne comme Perfect Stay ou Voyage Privé ainsi qu'avec des compagnies aériennes internationales, rapporte la MAP.

L’objectif de ces rencontres a été d’écouter les besoins de ces prescripteurs et de les rassurer sur la destination Maroc afin qu’ils reprogramment le pays dans leurs catalogues pour les prochaines saisons, souligne-t-on du côté de l'ONMT. L’Office compte ainsi impulser une dynamique de reprise et pousser à l’activation des partenariats avec les producteurs et distributeurs de voyages grâce à un travail de proximité et d’accompagnement.

Le directeur général de l’ONMT s’est aussi rendu à l’Assemblée générale des Entreprises du voyage (EDV), qui est le rassemblement annuel de toute la force de distribution française et qui a tenu, mardi, sa première Assemblée post-Covid. M. El Fakir a répondu à leurs questions et expliqué, en substance, que le Maroc est et reste un pays sûr qui a placé la question sanitaire comme priorité ultime pour ses citoyens et ses visiteurs, et où l’industrie touristique est plus que jamais mobilisée pour protéger ses clients en respectant tous les protocoles sanitaires afin de continuer à les accueillir dans les meilleures conditions. Cette Assemblée générale des Entreprises du voyage français a ainsi été une opportunité pour l’ONMT pour informer, rassurer, et délivrer des messages d’une solide préparation de reprise auprès des professionnels du tourisme français.

L’objectif aujourd’hui pour l’ONMT est de préserver la perception extrêmement positive que le Maroc a, à l’international, d’un pays «safe», de sécuriser l’avenir en convaincant les tour-opérateurs de garder le Maroc en tête de liste dans leur agenda et de préserver les capacités de sièges auprès des compagnies aériennes. Ces rencontres donneront lieu à des partenariats de reprise avec les principaux donneurs d’ordre internationaux et les compagnies aériennes.

La France est le principal marché émetteur de touristes vers le Maroc avec plus de 4,2 millions d’arrivées en 2019, soit 31% de part de marché. Le Maroc est aussi la première destination des voyageurs français hors Europe.

Wahiba RABHI (MAP)
Jeudi 17 Septembre 2020

Lu 536 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.