LibéSPort




Zoom





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La caravane nationale “Sport sans dopage” fait escale à Essaouira

Vendredi 31 Mai 2024

La caravane nationale “Sport sans dopage” fait escale à Essaouira
La caravane nationale "Sport sans dopage", une initiative visant à sensibiliser les jeunes aux dangers des produits dopants sur la santé, a fait escale mercredi à Essaouira, poursuivant ainsi sa 7ème tournée régionale entamée récemment à Marrakech en passant par Safi.

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cette caravane, initiée par l'Agence marocaine antidopage (AMAD), s'assigne pour objectif principal de sensibiliser sur les dangers du dopage en tant que problème de santé publique qui ne touche pas uniquement les sportifs, à travers un discours accessible à l’ensemble des catégories ciblées.

Dans une allocution de circonstance, la présidente de l'AMAD, Fatima Abouali a souligné que cette initiative tend à promouvoir un mode de vie sain, à encourager les pratiques sportives sans recours à des substances illicites, et à renforcer la formation et l'information des jeunes, des enseignants et des parents sur les risques associés au dopage et aux compléments alimentaires d'origine douteuse.

La caravane nationale "Sport sans dopage" dans la région Marrakech-Safi s'est focalisée sur un volet purement scolaire, a-t-elle précisé, appelant à une prise de conscience collective quant à l'utilisation des compléments alimentaires souvent importés et non contrôlés, tout en insistant sur la nécessité d'une vigilance accrue pour protéger la santé des jeunes, qui se retrouvent particulièrement ciblés par ces produits.

"L'AMAD s'engage à soutenir les sportifs et à promouvoir le sport national en mettant l'accent sur la prévention et la sensibilisation contre le dopage" a-t-elle affirmé dans une déclaration à la presse, notant que l'Agence entend également éliminer l'utilisation de substances dopantes dans le domaine sportif, à travers l'adoption d'une batterie de mesures proactives, en empêchant leur introduction dans les milieux sportifs nationaux et en utilisant des méthodes scientifiques pour la formation et l'accompagnement des athlètes.

Mme Abouali n'a pas manqué de rappeler que la création de l'AMAD illustre l'engagement ferme du Royaume, conformément aux Hautes Orientations Royales, en faveur du respect des conventions internationales en matière de lutte contre le dopage, notamment à travers la promulgation de la loi N° 97.12 relative à la lutte contre le dopage dans le sport.

De son côté, le directeur provincial de l'éducation nationale, du préscolaire et des sports, Noureddine Laghzaoui El Aoufi, a donné un aperçu sur le sport scolaire au niveau de la province, en détaillant les installations sportives disponibles et les programmes sportifs impliquant tous les établissements scolaires d'Essaouira dans la sensibilisation et la lutte contre le dopage.

Mettant en avant les efforts conjoints des diverses parties prenantes pour s'aligner sur ces engagements, M. El Aoufi a plaidé en faveur du renforcement de la collaboration entre les établissements scolaires, les autorités locales et les associations sportives, dans le but de créer un environnement sportif sain et exempt de dopage.

Pour sa part, le secrétaire général de l'AMAD, Ahmed Bellimam, a exposé dans le détail, les prérogatives et missions de l'Agence, notamment la préparation et l'exécution du programme annuel des contrôles antidopage, la coordination des actions de prévention et de lutte contre le dopage, ainsi que la proposition de mesures pour prévenir et lutter contre ce fléau.

"L'AMAD mène des campagnes d'information en vue de sensibiliser le public aux législations antidopage, assiste les administrations, fédérations et sociétés sportives, et obtient les informations nécessaires pour surveiller les entraînements et compétitions", a-t-il enchaîné, ajoutant que l'Agence statue également sur les dossiers disciplinaires relatifs au dopage dans les milieux sportifs professionnels.

Cet événement, qui s'est déroulé en présence de plusieurs responsables et acteurs sportifs locaux, a attiré un public nombreux venu participer aux différentes activités organisées dans le cadre de cette initiative.

C'est dans cette optique que Mohammed Souah, enseignant d'éducation sportive à Essaouira, a loué l'importance de cette caravane nationale, soulignant son rôle crucial dans la sensibilisation des jeunes et la promotion d'un sport sans dopage.
Même son de cloche chez le collégien Youssef Tachafine, qui a fait part, dans une déclaration à la MAP, de son admiration pour cette initiative nationale, exprimant sa conviction quant à l'importance vitale de sensibiliser les jeunes sur les dangers du dopage et aux risques des compléments alimentaires d'origine douteuse.

Libé

Lu 422 fois


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe