Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La bonne opération d’Arsenal

​Ligue Europa




Unai Emery gagne la première manche: Arsenal a surclassé le Napoli de Carlo Ancelotti (2-0) et est en bonne posture en vue des demi-finales de la Ligue Europa, comme son voisin Chelsea, vainqueur sans briller au Slavia Prague (1-0) en quart aller jeudi.
En 25 minutes, le premier affrontement était déjà quasiment plié. Aux erreurs napolitaines, les Gunners ont répondu par l'efficacité: Aaron Ramsey, à la conclusion d'un petit pont d'Alexandre Lacazette (15e), puis Lucas Torreira, dont le tir a été dévié dans son but par Kalidou Koulibaly (25e), ont satisfait leur public.
L'entraîneur Emery, vainqueur de trois éditions de suite aux commandes de Séville entre 2014 et 2016 en C3, sort jeudi clairement vainqueur du duel inaugural contre son rival italien, fort lui de trois Ligues des champions.
Contre l'invité surprise des quarts, le Slavia, Chelsea a eu beaucoup de mal. Malgré une barre de Willian en première période, les Blues ont longtemps calé. Il a fallu faire entrer en jeu prématurément Eden Hazard et N'Golo Kanté, ménagés au coup d'envoi, puis compter sur une tête en fin de match (86e) de Marcos Alonso, pour revenir de République tchèque avec un peu de marge. Olivier Giroud, meilleur buteur de la compétition (9 buts), est toutefois resté muet.
Il voit revenir sur lui la pépite serbe Luka Jovic, auteur de son 8e but dans l'épreuve pour Francfort, à Lisbonne contre le Benfica, son ancien club.
Cela n'a pas suffi pour sauver son équipe allemande, trop vite réduite à dix mais qui a limité les frais, d'une défaite (4-2) contre les coéquipiers du "joyau" Joao Félix. Le Portugais a dévoilé aux yeux de l'Europe sa tignasse brune, son visage juvénile et son appareil dentaire en marquant un triplé. A 19 ans seulement.
Un peu plus à l'est, le derby Villarreal-Valence a souri en fin de rencontre aux Valencians, auteurs de deux buts cruciaux dans le temps additionnel (3-1). Les partenaires de Gonçalo Guedes, qui a marqué un doublé, ont pris une grosse option pour les demies, puisqu'ils recevront leurs voisins au retour dans une semaine.
 

​Chelsea et Liverpool indignés : Chants racistes visant Salah

Chelsea et Liverpool ont fermement condamné toute forme de racisme après l'émergence sur les réseaux sociaux, en marge du match des Blues en Ligue Europa jeudi, d'une vidéo dans laquelle des supporters entonnent des chants racistes à l'encontre de l'attaquant égyptien des Reds Mohamed Salah.
La vidéo, qui a circulé jeudi soir sur Twitter et sur laquelle on voit plusieurs supporters chanter "Salah est un poseur de bombes" dans un bar, est "dangereuse et dérangeante", a écrit dans un communiqué Liverpool, club qui jouait mardi en Ligue des champions.
"Ce comportement doit être appelé par ce qu'il est: du pur sectarisme", ajoute le club, précisant s'être mis en relation avec Chelsea et la police dans le but "d'identifier les individus" qui apparaissent sur la vidéo.
Chelsea, sans mentionner toutefois directement la vidéo en question, a également publié un communiqué pour rappeler que le club londonien "trouve toute forme de comportement discriminatoire horrible" et qu'il "prendra les mesures les plus sévères contre" toute personne responsable d'un tel comportement, s'il est prouvé qu'il s'agit de "membres" ou "d'abonnés".
Selon la presse anglaise, trois supporters des Blues ont été interdits d'entrée au stade pour le match Slavia Prague-Chelsea, comptant jeudi pour les quarts de finale aller de Ligue Europa, après avoir été liés à la vidéo massivement partagée sur Twitter.
Le manager des Londoniens Maurizio Sarri s'est satisfait d'une "décision très forte" prise par son club, précisant ne pas avoir visionné la vidéo.
Des fans de Chelsea sont régulièrement épinglés pour des comportements discriminatoires: en décembre, l'attaquant de Manchester City Raheem Sterling avait déjà été la cible d'insultes lors d'un match à Stamford Bridge.
Lors d'un déplacement chez les Hongrois de Vidi, le 13 décembre, un groupe de supporters des "Blues" avait également proféré des propos antisémites dans un chant visant les fans de Tottenham, club rival de Londres.
En février 2015, des fans se rendant au Parc des Princes pour un match de Ligue des champions contre le Paris SG ont repoussé à deux reprises un Franco-Mauritanien qui tentait de monter dans le même métro qu'eux, hurlant "nous sommes racistes, nous sommes racistes et on aime ça".

Libé
Samedi 13 Avril 2019

Lu 466 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Octobre 2020 - 18:00 La Botola Pro D1 promet un sprint “ show ”

Jeudi 1 Octobre 2020 - 18:00 Neymar échappe aux sanctions