La SNRT forme des étudiants de l’ISADAC aux métiers de la réalisation et la scénographie

Vendredi 19 Avril 2024

En concrétisation des orientations du président-directeur général, Fayçal Laâraïchi, pour ancrer l’ouverture de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision sur son milieu académique et contribuer à l’intégration professionnelle des jeunes, des journées de formation ont été organisées respectivement les 16 et 18 avril 2024, au profit des étudiants de l’Institut supérieur d'art dramatique et d'animation culturelle (Isadac).

Lors de ces journées, ces jeunes ont assisté, dans le siège de la Société, ainsi qu’au studio de la Station régionale radio et TV Aïn Chock à Casablanca, à des présentations faites par des responsables et des cadres de la Société, notamment autour de l’animation radio et la scénographie télévisée. Une manière d’abonder dans le sens de leur parcours en réalisation, mise en scène et animation culturelle.

Par l’occasion, les responsables de la Société ont révélé les missions de la SNRT, sa structuration outre les techniques professionnelles d’animation radio, ainsi que l’habillage artistique des programmes télévisés.
 
De son côté, Tarik Ribh, directeur adjoint chargé de la formation et des stages à l’Isadac, prend ces journées pour une occasion pour les étudiants de s’ouvrir sur des établissements médiatiques nationaux. Ainsi ils peuvent fréquenter leurs cadres et mieux connaître leur structure ainsi que leur travail. C’est ainsi qu’ils peuvent forger une personnalité médiatique.

Cela étant, les étudiants ont pu, lors de ces journées, se rendre au studio emblématique d’information de la chaîne «Al Aoula», consacré également aux magazines d’information, aux studios d’«Alidaa Alwatania», de Chaîne Inter et de la radio amazighe, ainsi qu’au studio «Ahmed Tayeb Laâlej» où des pièces de théâtre mémorables étaient enregistrées.

L’occasion pour des responsables sur place de mieux expliquer les étapes de la production de journaux et émissions radio et télévisés. Aussi, des étudiants ont pu faire des démonstrations dans le studio virtuel de la Société qui, pour rappel, offre également des programmes dédiés au divertissement, à la culture et à l’éducation.
Dans la métropole économique, les bénéficiaires de ces journées de formation ont pu découvrir les étapes de production d’émissions culturelles et artistiques, voire d’ingénierie de son, ainsi que de programmes comme «Chabab Fi Al Wajiha», «Al Wassit» et «Ousrati». 

Pour leur part, les étudiants se sont exprimés sur la valeur ajoutée de ces journées qui leur ont permis de rencontrer d’éminents professionnels en audiovisuel, d’enrichir leurs connaissances, découvrir les départements de la Société, ses cadres, ainsi que ses outils de travail techniques et ses technologies les plus modernes.

Bouillon

Riad Sultan
 
L'Espace culturel et artistique Riad Sultan à Tanger a concocté, pour sa programmation spéciale du mois d'avril, une palette d'événements culturels, mettant en vedette une sélection éclectique de concerts musicaux, ainsi que des rencontres rendant hommage à deux écrivains emblématiques.

"Ce mois-ci, laissez-vous transporter par la magie de la musique avec deux concerts de chœurs fascinants", indique le centre culturel dans un communiqué, notant que les jeunes artistes présenteront deux récitals émouvants couvrant une gamme variée de genres musicaux, du jazz au rock en passant par la musique arabe classique.

Par ailleurs, l’Espace culturel et artistique célébrera deux grands noms de l’écriture littéraire marocaine et espagnole, à travers deux rencontres qui seront l’occasion de célébrer l’utilité de l’écriture et de la littérature pour rapprocher les peuples.

Au programme figurent la projection du film documentaire "Va vers toi" de Xavie Jean-Bourgeault et Guillaume Tremblay, et un concert Groove présenté par le club Clas’Sick de l’Ecole nationale de commerce et de gestion Tanger intitulé "Un voyage multi-sonore à Tanger",   ainsi qu'un concert musical présenté par la chorale du centre culturel les Etoiles du détroit, ce samedi.

A cela s'ajoutent une rencontre avec M’hamed Lachkar et sa cause natale à travers la magie de la littérature, en dialogue avec Chams Eddoha Boraki et Abdellatif Benyahya (24 avril), et une rencontre en hommage à Antonio Lozano, avec le témoignage de Malika Embarek Lopez et Waleed Saleh Alkhalifa, en plus de la lecture d’extraits de deux ouvrages d’Antonio Lozano par Salima Abdel-Wahab et Junior Noubissi, accompagnés du pianiste Yassine Abdel-Wahab (27 avril).

Libé

Lu 569 fois


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe







Inscription à la newsletter