Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La SNIF, un des leviers du plan de relance économique post-covid-19


Libé
Vendredi 4 Février 2022

La Stratégie nationale d'inclusion financière (SNIF) constitue l'un des axes du plan de relance économique post-covid-19, selon la deuxième édition du rapport annuel de cette stratégie.

"Les autorités publiques ont inscrit la Stratégie Nationale d'Inclusion Financière parmi les leviers du plan de relance économique, conscientes du rôle primordial de ses leviers dans le financement de l’économie et le renforcement de la résilience des opérateurs et des citoyens", lit-on dans ce rapport, préparé par les parties prenantes de la SNIF sous la coordination de Bank-Al-Maghrib et de la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE).

En effet, explique la même source, cette stratégie permettra une dynamisation du circuit économique à travers la réinjection de l’épargne et l’optimisation des mécanismes d’aides et de soutien destinés aux ménages et aux Très petites et moyennes entreprises (TPME), et favorisera la diffusion des bonnes pratiques à travers les mesures d’éducation financière et de communication, enjeu majeur pour permettre la prise de décisions financières rationnelles en termes de consommation, d’investissement et de gestion des situations de crise, rapporte la MAP.

Dans ce cadre, la stratégie est appelée à accélérer l’insertion des jeunes sans emploi et la relance des activités génératrices de revenu (AGR) et des TPME affectées par la crise sanitaire, souligne le rapport, relevant que la microfinance, les offres bancaires notamment dans le cadre du programme "Intelaka" ainsi que les modèles alternatifs de financement représentent des instruments clés pour insuffler un élan à la croissance économique.

De même, les mécanismes d’accompagnement devront être renforcés notamment pour soutenir les TPME suivant une approche sectorielle, notant à ce titre que les parties prenantes devront poursuivre leurs réflexions pour mettre en place un modèle d’accompagnement accessible et adapté aux exploitants agricoles.

Par ailleurs, la stratégie devra accompagner la réforme de la protection sociale qui vise la protection des segments pauvres et vulnérables de la population contre les risques liés à la maladie, la perte d’emploi ou la vieillesse.

Afin d'optimiser l'impact de ce projet sociétal sur la réduction de la pauvreté, la SNIF devrait mettre en œuvre des mesures spécifiques pour la mise en place de canaux inclusifs notamment via la dématérialisation des flux et pour le renforcement des capacités des citoyens en termes de gestion budgétaire, d'épargne et d'investissement, préconise le rapport.


Lu 822 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS