Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La FIFA encense les “ stars montantes ” de l'équipe nationale


Libé
Dimanche 10 Avril 2022

La FIFA n’a pas tari d’éloges à l’égard des joueurs de la sélection marocaine qui disputera la Coupe du monde au Qatar,relevant que l’équipe nationale “compte dans ses rangs plusieurs stars montantes” qui sont “promises à un bel avenir”. “Sous la houlette de l’expérimenté Vahid Halilhodzic, le Maroc aborde la Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022 avec de solides ambitions”, écrit d’emblée l’instance internationale dans un article consacré à l’équipe marocaine en prévision du Mondial.

Les Lions de l’Atlas évolueront dans le groupe F, aux côtés de la Belgique, de la Croatie et du Canada. “Pour leur deuxième qualification consécutive – la sixième de leur histoire –, ils rêvent de rééditer l’exploit réalisé en 1986 au Mexique”, souligne la FIFA, rappelant qu’ “à l’époque, ils avaient créé la surprise en accédant aux huitièmes de finale aux dépens du Portugal, signant au passage l’une des meilleures performances d’une équipe africaine ou arabe”.

Tout au long de ces préliminaires, les supporters marocains ont découvert une nouvelle génération extrêmement prometteuse, fait remarquer la fédération internationale qui a choisi de mettre l’accent sur les talents et performances de “cinq de ces joueurs apparemment promis à un bel avenir”.

Parmi ces joueurs figure Azzedine Ounahi, 22 ans, dont “la cote n’a sans doute jamais été aussi haute. Et pour cause: le 29 mars dernier, son doublé contre la RD Congo a littéralement propulsé le Maroc en phase finale de la Coupe du monde”. “Il faut dire qu'Ounahi n’a pas son pareil lorsqu’il s’agit de distiller des passes millimétrées, surtout dans les derniers mètres. Il possède évidemment d’autres cordes à son arc, à commencer par sa superbe protection de balle. Très à l’aise lorsqu’il s’agit de tenter sa chance de loin, il offre un profil complet qui fait de lui l’un des joueurs les plus attendus de la prochaine Coupe du monde”.

Ils’agit aussi d’Abdessamad Ezzalzouli, 20 ans, qui “compte parmi les fers de lance de cette nouvelle génération marocaine, qui rêve de se faire un nom au Qatar”,souligne la FIFA. “L’ailier du FC Barcelone n’a pas encore eu l’occasion de porter le maillot des Lions de l’Atlas, mais il faisait tout de même partie du groupe qui a affronté la RD Congo au meilleur des deux manches, le mois dernier.

Présenté comme un diamant brut, ils’illustre avant tout par sa vivacité et son sens du dribble, qui font de lui un adversaire redoutable en un contre un”. Il peut en outre s’appuyer sur un physique solide et une certaine polyvalence, qui lui permet d’évoluer d’un côté comme de l’autre. Aen juger par ses premières prestations avec les Blaugranas, son avenir en sélection semble tout tracé,souligne la fédération internationale.

De même, Chadi Riad, 18 ans, défenseur du Barcelone Junior A, est considéré comme l’un des grands espoirs mondiaux à son poste, indique la même source. Doté d’un physique impressionnant, il affiche une progression remarquable sur le plan technique, au point de s’inviter parmi les prétendants à une place au sein du groupe marocain pour Qatar 2022.

LA FIFA salue aussi les qualités d’Imran Louza, 22 ans. “Par sa puissance et sa polyvalence, Louza est capable d’occuper tous les postes aumilieu de terrain et d’évoluer dans un registre aussi bien offensif que défensif ”.

Zakaria Aboukhlal, 22 ans, a aussi retenu l'attention de la FIFA qui y voit un attaquant “doté d’un sang-froid supérieur à la moyenne, et qui aime opérer dans des espaces restreints. Son énergie apparemment inépuisable fait de lui un travailleur entièrement dévoué au service de son équipe, qui n’hésite pas à harceler le porteur du ballon en phase défensive”. 


Lu 470 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS