Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La BAD accordera 2 Mds de dollars d’aides au Maroc durant les deux prochaines années




Le groupe Banque africaine de développement (BAD) accordera deux milliards de dollars d'aides au Maroc au cours des deux prochaines années, a annoncé, vendredi à Rabat, le vice-président de la BAD en charge du Développement régional, de l’intégration régionale et de la prestation de services, Khaled Sherif, en visite de travail au Maroc. 
"Nous avons informé le chef de gouvernement que la BAD accordera deux milliards de dollars d’aides au Maroc durant les deux prochaines années", a précisé M. Sherif dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, rapporte la MAP.
Dans ce sens, il a fait savoir que l'institution financière africaine continuera à accompagner le Royaume dans le cadre des priorités du gouvernement marocain, saluant les performances économiques du Maroc. M. Sherif a également salué le haut niveau des compétences relevant des différents secteurs et établissements publics marocains qui contribuent "de manière efficace" au succès des programmes de partenariat, ce qui fait du modèle marocain un exemple à adopter par la BAD sur les plans régional et continental.
Les entretiens entre M. El Othmani et M. Sherif ont été une occasion de discuter d'un éventuel partage de l'expérience marocaine dans plusieurs domaines de développement avec les pays arabes et africains, dans le cadre d'un partenariat Maroc-BAD. 
La visite du vice-président du développement régional, de l’intégration régionale et de la prestation de services de la BAD au Maroc (29 janvier - 2 février) vise à renforcer la coopération entre cette institution financière africaine et le Royaume. Cette visite, la première de M. Sherif au Maroc depuis sa prise de fonctions, le 1er novembre 2016, a pour objectif de superviser les projets en cours dans le Royaume.

Libé
Dimanche 4 Février 2018

Lu 610 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.