L'univers de Khadija El Hattab ou quand les valeurs humaines se déclinent en toiles


Libé
Jeudi 13 Janvier 2022

L'univers de l'art plastique de Khadija El Hattab braque les projecteurs sur les thèmes des relations et des valeurs humaines nobles dans toutes leurs manifestations et leurs formes. Ses œuvres sont porteuses d'un ensemble de messages, s'appuyant sur les couleurs et les formes qui dominent les sujets de ses créations.

Dans les détails et les écueils de son univers, cette plasticienne, qui expose actuellement certaines de ses œuvres à Casablanca, cherche à travers les couleurs à traduire certaines valeurs humaines, notamment l'ouverture, l'acceptation, la sympathie, la solidarité, la courtoisie et les valeurs qui renforcent le développement de l'humanité, tout en les remodelant artistiquement.

Ses œuvres reflètent également un mouvement continu vers l'autre. Khadija El Hattab considère, ainsi, la diffusion et la promotion de la pratique artistique comme un pilier important pour le développement individuel et sociétal, et la dissémination de ces valeurs.

Dans ce sens, El Hattab estime que l'art plastique constitue une sorte de vision de la réalité et un moyen de traiter certaines thématiques, à travers l'équilibre et l'interférence des couleurs de manière simple et simplifiée permettant au destinataire d'en saisir le message.

En effet, le choix des couleurs et leurs interférences constituent un moyen de mettre en valeur une idée essentielle selon laquelle tout développement ou progrès des nations repose sur la conjugaison des efforts de tous, et peut s'étendre jusqu'à la nature, à travers sa protection et sa préservation.

Dans un entretien à la MAP, la plasticienne a relevé que les toiles constituent un appel à l'optimisme quant à l'avenir, en dépit des obstacles et des contraintes, étant donné que c'est l'élément qui les alimente et leur fournit l'énergie nécessaire pour faire face aux multiples défis de l'avenir.

 

L'artiste Khadija El Hattab a, à cet égard, mis en avant ses dernières nouveautés artistiques, et l'évolution de son expérience créative dans le traitement de sujets qui l'interpellent, notamment en ce qui concerne le thème des valeurs humaines.

Elle a, en outre, souligné que la tenue de cette exposition du 8 au 31 janvier à Casablanca pour la présentation de plus de 50 toiles a ses significations, eu égard à l'espoir que suscite ce premier mois de l'année que tout le monde souhaite de tout coeur qu'elle soit meilleure que les deux précédentes.

S'agissant du choix du thème "Aube" pour cette exposition, la plasticienne a expliqué que l'aube signifie le début d'une nouvelle journée et d'un nouvel espoir après une nuit obscure, tout comme le mois de janvier qui constitue le début de l'année 2022, dans l'espoir d'avoir un avenir meilleur qui effacera les effets de cette crise pandémique qui secoue le monde entier.

L'organisation d'une exposition individuelle, a-t-elle ajouté, est intervenue suite à plusieurs autres collectives qui se sont limitées à un cercle restreint de proches et amis, notant que cette exposition vise à contribuer à la dynamique que connaît le Royaume et son accompagnement, en particulier pour ce qui est du développement culturel, et l'intérêt grandissant manifesté par différentes catégories sociales.



Lu 442 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >