Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’optimisme gagne du terrain parmi les chefs d’entreprise

Les enquêtes de conjoncture du HCP confirment un regain de confiance des patrons




L’optimisme gagne du terrain parmi les chefs d’entreprise
L’optimisme  gagne du terrain chez bon nombre de chefs d’entreprise opérant dans les secteurs des services marchands non financiers, du commerce de gros, industries manufacturières, de l’extraction, de l’énergie, de l’environnement ainsi que dans celui de la construction en dépit d’une baisse d’activité dans un nombre important de secteurs porteurs, voire stratégiques pour l’économie nationale.  
Selon les enquêtes de conjoncture réalisées par le Haut-commissariat au plan (HCP), et rendues publiques récemment, plusieurs patrons sondés se sont déclarés confiants en ce qui concerne l’évolution de leurs activités respectives au troisième trimestre 2019.
Ainsi, selon les résultats de ces enquêtes, 34% des chefs d'entreprise du secteur des services marchands non financiers anticipent une hausse de l’activité globale au troisième trimestre de l’année en cours. Seuls 13% d’entre eux déclarent s’attendre à une baisse.  
Selon le Haut-commissariat, ces anticipations seraient dues, d’une part, à l’amélioration prévue dans les activités des « Transports aériens » et les «Activités de location et location-bail » et, d’autre part, à la baisse prévue dans les activités de la « Programmation et diffusion».
Il est à noter que plus de la moitié des patrons sondés (53%) anticipent une stabilité de la demande et une majorité d’entre eux (78%) ont déclaré s’attendre à une stagnation des effectifs employés au cours de la même  période.
Du côté des grossistes, les résultats des enquêtes du Haut-commissariat montrent que près d’un tiers des grossistes (23%) anticipent une hausse du volume global des ventes pour le troisième trimestre 2019. Ils sont un peu moins (19%) à penser qu’il devrait connaître une baisse.
A en croire l’institution publique, cette évolution serait principalement attribuable, d’une part, à la hausse des ventes dans les «Autres commerces de gros spécialisés» et le «Commerce de gros de produits agricoles bruts et d'animaux vivants» et, d’autre part, à la baisse des ventes dans le «Commerce de gros de produits alimentaires et de boissons», a-t-elle indiqué dans un communiqué.
Dans la foulée, le HCP ajoute que  « l’emploi connaîtrait une stabilité des effectifs selon 73% des grossistes et une hausse selon
24% ».
En revanche, « les commandes prévues pour le troisième trimestre 2019 seraient d’un niveau inférieur à la normale selon 38% des chefs d’entreprise et supérieur à la normale selon 22% », a poursuivi le HCP.
L’optimisme progresse aussi dans le secteur industriel, notamment du côté des   entreprises de l’industrie manufacturière qui déclarent s’attendre à une hausse de leur production au troisième trimestre 2019.
Selon les explications du Haut-commissariat, ces anticipations seraient attribuables, d’une part, à une hausse de l’activité de l’«Industrie chimique» et de la «Fabrication de produits à base de tabac» et, d’autre part, à une diminution de celle de l’«Industrie automobile» et de la «Métallurgie».
S’agissant des anticipations de l’emploi, les enquêtes de conjoncture du HCP révèlent que les industriels prévoient globalement une stabilité des effectifs employés.
Quant à l’industrie extractive, le sondage réalisé auprès des entreprises de ce secteur monte que celles-ci prévoient une augmentation de leur production qui serait due principalement à une hausse de la production des phosphates. Alors qu’au niveau des effectifs employés, les avis des patrons sont on ne peut plus pessimistes puisqu’ils s’attendent à une diminution.
Dans sa note d'information relative aux résultats de ses enquêtes de conjoncture auprès des entreprises relevant des  secteurs de l’industrie énergétique, le HCP a indiqué qu’au troisième trimestre 2019, la production énergétique attendue connaîtrait une augmentation attribuable à une hausse de la «Production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné» ; et que l’emploi connaîtrait une hausse.
« Pour le même trimestre, les entreprises de l’industrie environnementale anticipent une augmentation de la production notamment dans les activités du «Captage, traitement et distribution d’eau» et une stabilité des effectifs employés », a commenté l’institution.     
Enfin, après analyse des résultats de son sondage auprès des dirigeants du secteur de la construction, il apparaît que les anticipations avancées par ceux-ci  pour le troisième trimestre 2019, font ressortir, globalement, une augmentation de l’activité.
Ainsi que l’a relevé le HCP, cette évolution résulterait de la hausse  d’activité prévue au niveau des branches du «Génie civil» et  de la «Construction de bâtiments», ajoutant que la progression observée dans le secteur de la construction serait accompagnée par une stabilité des effectifs employés.
S’il ne fait aucun doute que ces appréciations semblent de bon augure à trois mois de la fin de l’année, il faut attendre les prochaines enquêtes pour mieux apprécier ce qu’aura été cette année du point de vue des chefs d’entreprise.

Alain Bouithy
Mardi 1 Octobre 2019

Lu 1277 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.