Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ambassade du Maroc en France rend hommage à Edgar Morin




L’ambassade du Maroc en France rend hommage à Edgar Morin
Le Maroc est engagé dans l’aventure d’entrer dans le monde mondialisé tout en gardant sa culture et sa tradition, a affirmé, mercredi soir à Paris, le philosophe et sociologue français Edgar Morin. S’exprimant lors d’une rencontre organisée à son hommage par l’ambassade du Maroc en France, M. Morin a souligné que le Royaume, qui évolue, a réussi à sauvegarder les valeurs de solidarité, tout en se transformant.
Le Royaume est engagé dans une aventure alliant présence des valeurs du monde extérieur et sauvegarde de ses propres valeurs, a-t-il estimé, exprimant son admiration pour le Maroc, un pays où il a pu nouer des amitiés profondes et fidèles avec des personnalités de divers horizons, notamment du monde de la politique, de la culture, des arts et de l’économie. Il a, par ailleurs, annoncé la prochaine création au Maroc de l’Institut Edgar Morin qui, a-t-il dit, sera dédié à l’Afrique, saluant l’ouverture du Royaume sur ce continent.
Cette rencontre a été aussi une occasion d’évoquer le parcours d’Edgar Morin en tant qu’universitaire mais également en tant que résistant contre le nazisme. Des intellectuels marocains et français ont pris la parole pour rendre un vibrant hommage à la pensée de ce grand philosophe et sociologue. Intervenant à cette occasion, l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, a affirmé que cette rencontre se veut un hommage à l’importance de la pensée d’Edgar Morin qui se révèle plus forte et plus riche avec le temps, une pensée multidimensionnelle qui s’est impliquée dans les grands débats politiques et scientifiques de la modernité. Il s’agit aussi d’un hommage à la foisonnante richesse de l’œuvre transdisciplinaire d’Edgar Morin et à la pertinence de ses recherches et la variété des thèmes explorés, ainsi qu'à son goût permanent du questionnement, a ajouté le diplomate.
Philosophe, sociologue, théoricien de la connaissance, Edgar Morin, de son vrai nom Edgar Nahoum, est né le 8 juillet 1921 à Paris. Il a suivi des études universitaires d’histoire, sociologie, économie, droit et philosophie. Nommé directeur de recherche au CNRS en 1970, il a participé à la création d’un centre international d’anthropologie qui va devenir le Centre Royaumont pour une science de l’homme. Il a été aussi président de l’Agence européenne pour la culture, et codirecteur du centre d’études transdisciplinaires de l’Ecole des hautes études en sciences sociales de France. Ses ouvrages sont traduits dans le monde entier.

Vendredi 15 Septembre 2017

Lu 645 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif