Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’activité portuaire reste sur une tendance baissière à fin février

Le trafic transitant par les ports gérés par l’ANP a atteint un volume global de 13,6 millions de tonnes, soit une baisse de 8,6%, en glissement annuel


Alain Bouithy
Lundi 22 Mars 2021

L’ activité portuaire s’est inscrite sur une tendance baissière à fin février, selon les données statistiques rendues publiques récemment par l’Agence nationale des ports (ANP). En effet, au terme du deuxième mois de l’année 2021,«le trafic transitant par les ports gérés par l’ANP a atteint un volume global de 13,6 millions de tonnes, marquant ainsi une baisse de 8,6%, en glissement annuel », a indiqué l’ANP. Le volume du trafic s’est dès lors inscrit en baisse pour le deuxième mois consécutif depuis le début de l’année en cours. Puisqu’en janvier dernier, le trafic transitant par les ports gérés par l’ANP avait atteint un volume global de 7,5 millions de tonnes, correspondant à une baisse de 7,7% par rapport à la même période de l’année écoulée. Par nature de flux, les chiffres publiés par le régulateur portuaire laissent apparaître une baisse des importations de 8,5% avec un volume de 8,5 MT due au recul des importations des aliments de bétail (-27%), des céréales (-12,7%), du charbon (-9,8%) et du trafic des hydrocarbures (-13,9%). Ces données font également ressortir « une baisse des exportations de 7,6% avec un volume de 4,7 MT, due particulièrement au recul du trafic des engrais (-16,6%), des phosphates(-18,9%) et du trafic des conteneurs en tonnage (- 10,7%) », a souligné l’agence dans une note de synthèse relative à l’activité portuaire du mois de février dernier. Dans sa note, il ressort en outre une baisse des volumes du cabotage de 19,7%, avec un trafic de 430.438 tonnes, induite essentiellement par la baisse du trafic des hydrocarbures (-47,5%).Il est à souligner que la répartition du trafic par port montre de son côté que les ports de Mohammedia, Casablanca et Jorf Lasfar ont assuré le transit de 10,4 millions de tonnes, représentant environ 76% du trafic des ports gérés par l’ANP. En détail, l’activité du port de Mohammedia a enregistré un volume de 686.350 tonnes à fin février, marquant une régression de 19,6% par rapport aux deux premiers mois de l’année 2020. A en croire l’ANP, cette variation est due principalement à la baisse du trafic du gasoil qui a accusé un recul de 37,5%, alors que les importations du butane se sont inscrites en hausse de 40,5%. Au cours de la même période, le port de Casablanca a assuré pour sa part le transit de 4,5 MT, soit une baisse de 5,3% par rapport à la même période de l’année précédente. Précisions que le recul des activités de ce port, qui représente environ 33,2% du trafic global, est attribué « à la baisse des importations du charbon (-43,6%), des exportations du phosphate (-22 ,5%) et des produits sidérurgiques (-40,6%) », selon les explications de l’agence qui a fait état, en revanche, de la hausse de 18,3% des importations des céréales en glissement annuel. Quant au port de Jorf Lasfar, son activité s’est chiffrée à 5,2 millions de tonnes au deuxième mois de l’année. S’il confirme sa première place, avec une quote-part de 37,8% du trafic global, ce port a enregistré une baisse de 16,8% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette variation est attribuée « principalement à la forte baisse des importations du charbon & coke de pétrole (-40,5%), des céréales (- 35,5%), du trafic des hydrocarbures (-22,3%) et des exportations des engrais(-17,8%)», a fait savoir l’organe de régulation des ports marocains. Signalons aussi la baisse des activités au niveau des ports de Nador et d’Agadir. Avec un volume d’environ 364.155 tonnes enregistrées à fin février 2021, l’activité du port de Nador a connu une forte baisse de 40,8% en raison de la forte régression du trafic du charbon et coke de pétrole et des importations des céréales qui ont respectivement reculé de 65,8% et 38,9%. De son côté, l’activité du port d’Agadir a parallèlement enregistré un volume de 911.295 millions de tonnes, en baisse de 20,4%, « due essentiellement au recul des importations des céréales (-74%), des aliments de bétail (-89,8%), du trafic des conteneurs en tonnage (-8,1%) et des hydrocarbures (-12,2%) », selon l’ANP notant en revanche une hausse de 20% des exportations du clinke. Soulignons que les ports de Safi et de Laâyoune ont été les seuls à avoir connu des hausses au titre du mois dernier. En effet, « les ports de Safi ont atteint un volume d’environ 1,6 MT, soit une hausse de 68,3% par rapport à la même période de l’année précédente, imputable notamment au fort rebond des importations du charbon &coke de pétrole (+ 368%) et du soufre (+14,1%) et des exportations du gypse (+113%), a fait savoir l’ANP. Celui de Laâyoune a parallèlement enregistré une hausse de 1,8% par rapport à la même période de l’année 2020, avec 239.008 tonnes. Cette évolution est induite particulièrement par la hausse des exportations du phosphate (+10,1%) et du sable (+50,8%),selon l’agence. Dans sa note de synthèse de l’ANP, il est par ailleurs indiqué que l’activité des conteneurs dans les ports relevant de l’ANP s’est chiffrée à 229.567 EVP durant les deux premiers mois de l’année 2021, soit une baisse de 1,3% et les importations des céréales se sont chiffrées à 1,2 million de tonnes au terme des deux premiers mois de l’année 2021, marquant ainsi une baisse de 12,7% par rapport à la même période de l’année précédente. Tandis que le trafic des phosphates et dérivés a atteint un volume d’environ 4,9 millions de tonnes, correspondant à une baisse de 7%, le trafic global des hydrocarbures s’est chiffré à 1,5 million de tonnes accusant ainsi une baisse de 18,5% par rapport à la même période de 2020. 


Lu 594 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS