Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ONMT présente à Londres sa feuille de route pour la reprise du secteur du tourisme




L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a organisé, mardi, à Londres un webinaire dédié à la présentation de sa feuille de route pour la reprise du tourisme au Maroc, après le confinement imposé par la pandémie de coronavirus.

Initié par la délégation de l’ONMT à Londres, sous le thème : “Morocco’s roadmap to recovery”, ce webinaire a été l’occasion d’échanger avec des voyagistes et des compagnies aériennes britanniques et internationaux autour des différentes mesures sanitaires entreprises au Maroc pour promouvoir le secteur du tourisme, mais aussi autour des différentes opportunités de partenariat pour la réouverture de la destination Maroc.

Intervenant à l’ouverture de cette rencontre, le directeur général de l’ONMT, Adil El Fakir a assuré que le Maroc a mis en place “des protocoles sanitaires robustes”, que ce soit dans les aéroports, les hôtels, les restaurants ou leslieux publics pour assurer la sécurité des touristes. D’ailleurs, rappelle M. El Fakir, “la réactivité et la détermination du Maroc face à cette pandémie dès le premier jour ont été relayées dansles médias du monde entier”, mettant en avant la stratégie nationale menée sous la conduite de S.M le Roi Mohammed VI pour lutter contre la crise sanitaire.

Il a également noté que le Maroc “a confirmé sa position de destination mature et bien implantée sur le marché britannique: avec plus d’un demi-million d’arrivées du Royaume-Uni en 2019,soit une augmentation de + 8%”, notant que le Royaume est aujourd’hui “plus que jamais déterminé à maintenir cette position et à atteindre l’objectif fixé avant la pandémie de Covid-19 : visant à positionner le Maroc parmi les destinations préférées des Britanniques”. En effet, poursuit M. El Fakir, c’est déjà un soulagement que le Maroc, depuisseptembre, ait rejoint la liste des destinations qui ont ouvert leursfrontières au tourisme international, sous certaines conditions, notant que le Royaume continuera à donner la priorité au marché britannique et à asseoir son image en tant que destination touristique populaire à croissance rapide via une nouvelle approche de communication innovante qui sera annoncée très prochainement.

De son côté, le délégué de l’Office national marocain de tourisme (ONMT) pour le Royaume-Uni et l’Irlande, Jamal Kilito a mis en avant le rôle de l’ONMT dansle soutien financier et logistique destours opérateurs dans les opérations de rapatriement ainsi que dans la promotion du tourisme interne durant la période de confinement au Maroc, notant que la reprise du secteur touristique pour le marché britannique a été répartie en deux étapes, celle de l’après-confinement et celle post-Covid-19. M. Kilito a, par ailleurs, noté que le premier plan de reprise se focalise sur “des catégories ciblées” de voyageurs, sur l’offre et le marketing, en plus du soutien spécial pour les tours opérateurs, aux sites de voyage (OTAs) et aux compagnies aériennes.

Une cinquantaine de participants représentant des tours opérateurs britanniques et internationaux ainsi que des compagnies aériennes ont pris part à cette rencontre virtuelle, en plus de représentants du ministère du Tourisme et du Transport aérien, de l’Office national des aéroports (ONDA) et de la Confédération nationale du tourisme.

Libé
Jeudi 15 Octobre 2020

Lu 372 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.