LibéSPort




Zoom





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'OL cède son Arena à Jean-Michel Aulas

Vendredi 7 Juin 2024

Le groupe du magnat américain John Textor, Eagle Football Group, qui chapeaute notamment l'Olympique lyonnais (L1), a annoncé jeudi avoir cédé son Arena d'OL Vallée à la holding familiale de l'ex-président emblématique du club Jean-Michel Aulas.

Cette salle polyvalente ultra modulable d'une capacité de 16.000 places a ouvert ses portes fin 2023 et accueille notamment certains matchs de basket de l'Asvel de Tony Parker, ainsi que des spectacles ou des concerts.

"Eagle Football Group annonce la signature d'un accord avec la société Holnest et un groupe d'investisseurs entrepreneurs et institutionnels, relatif à la cession de la totalité des actions de la société OL Vallée Arena", a précisé un communiqué.
Tony Parker s'était un temps dit lui-même intéressé par la reprise de la salle mais ne figure pas dans le tour de table.

La cession porte sur un montant d'environ 70 millions d'euros pour une valorisation de l'entreprise de l'ordre de 160 millions d'euros. Elle sera réglée sous forme d'actions Eagle Football détenues par Holnest, la société de Jean-Michel Aulas pour 16 millions d'euros environ et le solde sera payé en cash pour 54 millions.

Selon le communiqué, "cette opération doit permettre de constater une plus-value de cession dans les comptes de l'exercice 2023-2024 ainsi qu'un désendettement significatif". Le closing de la transaction doit intervenir le 12 juin.

Ancien président de l'Olympique lyonnais et d'OL Groupe (1987-2003), Jean-Michel Aulas , 75 ans, avait été à l'origine de la construction de cette Arena, pour un coût de 141 millions d'euros, sur le site d'OL Vallée à Décines-Charpieu, à l'est de Lyon, où se trouve le Groupama stadium qui accueille les matchs de l'OL et de grands concerts.

L'objectif de M. Aulas était à l'époque de diversifier les ressources de l'entreprise dont l'homme d'affaires américain John Textor, nouveau président de l'OL, a pris le contrôle en décembre 2023.

A rebours de cette stratégie, la cession de la LDLC Arena entre dans la nouvelle stratégie d'Eagle Football Group de recentrer ses activités autour de l'équipe masculine de football, classée 6e du dernier championnat de France et qualifiée pour la Ligue Europa, finaliste de la dernière coupe de France.

"Nous sommes ravis de conclure ce projet avec Holnest. Depuis notre arrivée à Lyon, nous avons clairement exprimé notre volonté de consacrer l'ensemble de nos capitaux et de nos ressources humaines au football", s'est réjoui John Textor dans le communiqué.

"Grâce à la passion de Jean-Michel et de ses nouveaux associés, nous pouvons nous consacrer à notre objectif tandis que l'exploitation de la LDLC Arena continuera à bénéficier à l'agglomération lyonnaise et à sa région pour de nombreuses années à venir", a-t-il ajouté.

"Nous sommes heureux d'avoir pu regrouper au sein d'Holarena des institutions de premier plan dont le Conseil régional et des industriels lyonnais et parisiens tous reconnus dans leur domaine", s'est félicité Jean-Michel Aulas dans le communiqué.

La nouvelle société Holarena, dont Holnest détient 60% selon le journal Le Progrès, sera présidée par Alexandre Aulas, le fils de Jean-Michel.
En février, Eagle Football Group a déjà cédé 52,91% des parts de capital de l'OL féminin à la milliardaire américaine Michele Kang.

Le 18 mars, l'entreprise a également vendu son équipe américaine de football féminin Seattle Reign FC (ex-OL Reign) à un groupe comprenant les Seattle Sounders et la société d'investissemnet mondiale Carlyle pour un montant de 58 millions de dollars (53,6 M EUR).

Outre l'OL, Eagle Football Group possède des parts, majoritaires ou non, dans les clubs de Botafogo au Brésil, du FC Florida aux Etats-Unis, de Crystal Palace en Angleterre, et de Molenbeek en Belgique.

Libé

Lu 375 fois

International