Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’OCI table sur une part de 25% du commerce intra-OCI dans le commerce mondial d’ici 2025

La part du commerce entre les Etats membres de l’OCI en 2015 a dépassé l’objectif fixé auparavant




L’Organisation de coopération islamique (OCI) table sur une part de 25% du commerce intra-OCI dans le commerce mondial d’ici 2025, selon son nouveau plan d'action décennal 2016-2025, a annoncé, jeudi à Rabat, le directeur général du Centre islamique pour le développement du commerce (CIDC), El Hassane Hzaine.
"La réalisation de cet objectif passe principalement par la lutte contre les obstacles qui freinent le commerce et l’investissement entre les Etats membres, ainsi que par la prise de mesures d’urgence pour améliorer les services relatifs au commerce, notamment le transport, la logistique et le financement, tout en focalisant sur les partenariats public-privé (PPP)", a indiqué M. Hzaine, dans une allocution à l’occasion de la 15ème réunion des conseillers économiques auprès des ambassades des Etats membres de l’OCI accréditées à Rabat, rapporte la MAP.
Adopté lors du 13ème Sommet islamique de l’OCI en Turquie, ce plan a ainsi pour objectif d’améliorer et faciliter davantage le commerce intra-OCI, a-t-il précisé, invitant les Etats membres à revoir leurs mécanismes de travail et à améliorer leur performance économique et leurs structures.
M. Hzaine a également rappelé que la part du commerce entre les Etats membres de l’OCI a atteint 20,33% en 2015, dépassant ainsi l’objectif de 20% fixé auparavant lors du 3ème Sommet islamique exceptionnel qui s’est tenu à la Mecque en décembre 2005.
Concernant le volume net des échanges commerciaux de biens et services, il avoisine actuellement les 600 milliards de dollars, a-t-il ajouté.
Organisée à l’initiative du Centre islamique pour le développement du commerce (CIDC), la réunion des conseillers économiques auprès des ambassadeurs des Etats membres de l’OCI accréditées à Rabat, a été marquée par la projection d’un film documentaire sur les activités du CIDC et un autre sur la ville d’Al Madinah Al Mounawarah, qui a été désignée Capitale du tourisme islamique en 2017.
S’inscrivant dans le cadre des contacts réguliers que le CIDC entretient avec les ambassades des Etats membres de l’OCI accréditées au Maroc, cette réunion a été marquée par la signature de plusieurs mémorandums d’entente entre le CIDC et ses différents partenaires.  Ont participé à cette réunion des responsables chargés des affaires économiques et commerciales au sein des ambassades des Etats membres de l’OCI accréditées au Maroc et des représentants du ministère chargé du Commerce extérieur, du Bureau régional du Groupe de la Banque islamique de développement (BID) à Rabat, du Secrétariat général de l’Union du Maghreb arabe (UMA), de l’Organisation arabe pour le développement industriel et des mines (OADIM), de l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) et de l’Agence Bayt mal Al Qods Acharif.

Samedi 21 Janvier 2017

Lu 755 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.