L’ENS de Meknès célèbre l’écrivain marocain Abdelfattah Kilito

Vendredi 3 Mai 2024

Un vibrant hommage vient d’être rendu récemment au grand écrivain marocain Abdelfattah Kilito, à l’initiative de l’École normale supérieure de l’Université Moulay Ismaïl de Meknès. En présence de l’invité de marque, dont les œuvres furent au centre d’une journée d’étude, cette rencontre organisée par le Laboratoire de recherche «Sciences du langage, art, littérature, éducation et culture» (SCALEC) –ENS-Meknès, avait pour objectif de réfléchir et d’analyser l’œuvre de cet écrivain en mettant en perspective ses principaux aspects et caractéristiques.

L’œuvre de l’universitaire et écrivain Abdelfattah Kilito occupe une place importante dans le paysage littéraire marocain. Kilito est l’une des voix littéraires fort intéressantes de la littérature marocaine, d’autant plus qu’il est connu pour son attachement particulier à la littérature arabe classique. Il a consacré ses études critiques et ses récits à l’étude de cette littérature qu’il fait dialoguer avec celles de l’Occident.

Kilito fait de la lecture une entreprise de transfiguration du réel, en ceci qu’il donne toujours l’impression que la littérature peut remplacer la réalité.  Chez lui, le renvoi aux livres brouille souvent le lien vers la réalité et fait de son œuvre un récit de la lecture. Il se définit d’ailleurs comme un lecteur-écrivain, en soulignant l’importance de la lecture dans sa vision littéraire et, ipso facto, sa passion pour la littérature. C’est pourquoi ses personnages considèrent la littérature comme un espace de réaffirmation « existentielle ».

Coordonnée par les enseignants-chercheurs Abdelouahed Hajji et Mohammed Dekhissi, cette nouvelle édition d’ »Une œuvre, un écrivain » se veut non seulement un panel de réflexions sur l’œuvre d’Abdelfattah Kilito, mais aussi un hommage à toute la littérature marocaine à travers la célébration de l’un de ses ténors. En effet, cet événement scientifique s’est structuré en deux moments ainsi qu’une séance officielle où l’on a salué la présence de l’écrivain Kilito à cet événement scientifique, et les efforts déployés par l’École normale supérieure de Meknès ainsi que le Laboratoire de recherche « Sciences du langage, art, littérature, Éducation et culture» dans le développement et la promotion de la recherche scientifique.

La séance inaugurale a été présidée par le professeur Zoubida Boulagrouh, tandis que la deuxième séance, intitulée «Lire et penser l’œuvre d’Abdelfattah Kilito», a été présidée par le directeur du Laboratoire «Sciences du langage, art, littérature, éducation et culture», le professeur Driss Meskine. Les professeurs Mohamed Semlali, Fouad Mehdi, Mohamed Zahir, Abdeljalil El Kadim, Mohammed Dekhissi et Abdelouahed Hajji ont participé à cette session. Chacun de ces chercheurs a tenté d’étudier l’œuvre de notre invité d’honneur à partir de son angle de vision, en soulignant non seulement son importance mais aussi les perspectives qu’elle ouvre à la critique littéraire, au savoir académique et à la littérature en général.

Le travail d’Abdelfattah Kilito s’inscrit dans une traduction culturelle dont le but est de réinterpréter l’héritage littéraire classique en le faisant dialoguer avec les autres littératures.
La Querelle des images (éditions Eddif, 1995), Dites-moi le songe (éditions Sindbad-Actes-Sud, 2010) ou encore Par Dieu, cette histoire est mon histoire ! (éditions La Croisée des Chemins, 2022) sont un voyage intertextuel et littéraire qui permet de réhabiliter des traditions littéraires minorées. La dernière séance avec l’écrivain Abdelfattah Kilito était présidée par le professeur Abdelouahed Hajji. La séance s’est ouverte par une conférence de l’écrivain sur son œuvre. Le public a eu l’honneur de débattre avec l’écrivain, lui posant des questions sur son œuvre et son rapport à la littérature. Un débat passionnant s’est déroulé entre l’écrivain et son public.

Cette journée d’étude a également vu la participation active d’un certain nombre d’écrivains de différentes villes marocaines. Les étudiants et toutes les personnes présentes ont vécu un moment littéraire et scientifique qui a (ré)activé leurs réflexions et leurs connaissances littéraires et philosophiques.

L’œuvre d’Abdelfattah Kilito se caractérise par une recherche permanente de l’érudition littéraire, offrant au lecteur le plaisir de savourer la connaissance littéraire. La pensée littéraire de Kilito, telle qu’elle s’exprime à la fois dans la fiction, dans l’essai ou dans ses entretiens, déploie une érudition littéraire. Pour cet écrivain, la littérature est le confluent de l’ensemble des savoirs. C’est un défi intellectuel pour le lecteur dans la mesure où Kilito transforme toute expérience intellectuelle en fable et toute fable en expérience intellectuelle.

Par Abdelouahed Hajji

Abdelouahed Hajji

Lu 2363 fois



1.Posté par YOUSSEF ZITOUNI le 03/05/2024 18:45 (depuis mobile)
magnifique 🤩

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe







Inscription à la newsletter