Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Atlético taille en pièces le Real




L'Atlético Madrid a infligé une correction au Real de Zidane en l'emportant 7 à 3 grâce à Diego Costa, auteur d'un quadruplé avant d'être exclu, dans un match amical entre les deux géants madrilènes, vendredi soir sur la pelouse d'East Rutherford, près de New York.
L'Atlético a débuté sur les chapeaux de roues, Diego Costa ouvrant la marque avant la minute de jeu sur un tir croisé, dévié par la défense du Real. Le festival de buts s'est poursuivi, dans cette rencontre de l'International Champions Cup (ICC), une série de matchs amicaux de pré-saison aux Etats-Unis, d'abord grâce à Joao Felix, la nouvelle recrue portugaise du club (8e). Angel Correa a marqué le suivant (19e) puis Diego Costa d'en mettre deux supplémentaires (28e et 45e sur penalty).
A la mi-temps, le gardien belge du Real Madrid Thibaut Courtois, trompé à cinq reprises, a été remplacé par Keylor Navas. Ce qui n'a pas empêché Diego Costa de planter son quatrième but (51e).
Plus offensifs, Karim Benzema -entré à la 30e- et ses coéquipiers réduisent la marque grâce à Fernandez Iglesias (59e).
A l'heure de jeu, Diego Costa et Daniel Carvajal en viennent aux mains et sont tous deux expulsés. Les deux équipes finiront le match à 10.
L'Atlético a inscrit un 7e but grâce à Victor Vitolo (70e).
Les joueurs de Zidane sont parvenus néanmoins à réduire le score grâce à un penalty de Karim Benzema (85e) et un but de Javier Hernandez (89e).
"Nous avons très mal débuté le match. Les joueurs en sont bien conscients et sont déçus", a déclaré Zidane. "Pas besoin de trop nous apesantir là-dessus, c'est un match de pré-saison. Ils étaient meilleurs à tous égards et c'est tout ce qu'il y a à dire", a-t-il ajouté. "Je suis blessé, car vous ne jouez pas pour perdre, mais pas inquiet".
Gareth Bale, qui ne fait plus partie des plans de l'entraîneur français, est entré à la 62e minute. Malgré quelques actions, l'attaquant gallois du Real Madrid n'a pas mis de ballon au fond des filets, contrairement à mardi, aussi en amical, contre Arsenal près de Washington, avec une victoire du club madrilène aux tirs au but (2-2, 3-2 t.a.b).

​Liga : Polémique autour des matches du vendredi et du lundi


La juge unique de la Fédération espagnole de football (RFEF) a décrété vendredi qu'il n'y aurait pas de matches de Liga le vendredi et le lundi, contre l'avis de la Ligue espagnole, l'organisme qui regroupe les clubs professionnels, en attendant la décision des tribunaux ordinaires.
La juge Carmen Pérez González, chargée de superviser les compétitions ayant lieu sous l'égide de la fédération, considère que la RFEF est celle qui a compétence pour fixer les jours des matches, alors que la Ligue a seulement autorité en ce qui concerne "la spécification des horaires" des matches.
Sa décision est motivée par le fait que l'accord actuel entre la RFEF et la Ligue ne prévoit pas la tenue de matches le lundi et le vendredi, comme c'était le cas dans l'accord précédent, qui a pris fin le 30 juin.
En conséquence, les trois premières journées de la Liga sont modifiées, de sorte que le match inaugural de la nouvelle campagne entre le FC Barcelone et l'Athletic Bilbao prévu pour vendredi 16 août, passe au samedi 17.
La rencontre entre Majorque et Eibar, initialement prévue pour le lundi 19, est également déplacée à samedi 17 août, tout comme Betis-Valladolid est déplacé du lundi 19 au dimanche 18.
Elle affecte également les deuxième et troisième journées de championnat, les seules à ce jour avec des horaires fixés, qui passent leurs matches du vendredi et du lundi au samedi et au dimanche.
La Ligue a déjà exprimé son désaccord, affirmant que la Ligue espagnole est "la seule organisation compétente pour fixer les horaires et les dates dans la compétition nationale de football professionnel".
"Par conséquent, les horaires déjà indiqués par La Liga pour les premiers jours de la compétition seront ceux dans lesquels les matches seront disputés", ont ajouté les dirigeants du championnat d'Espagne dans un communiqué.
Celui-ci rappelle également qu'une audience "est prévue le 7 août dans le but de résoudre cette attaque de la RFEF contre les compétences de La Liga".
Le juge chargé de cette affaire pourrait alors décider s'il y a lieu d'appliquer une mesure conservatoire avant qu'il ne tranche sur le fond de l'affaire.

Libé
Lundi 29 Juillet 2019

Lu 956 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19