LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Allemagne annonce la couleur

Mardi 15 Juin 2010

Les  matchs de la troisième journée de la Coupe du monde furent marqués par la lourde défaite de l’Australie face à l’Allemagne par 4 buts à zéro, les victoires du Ghana et de la Slovénie sur respectivement la Serbie et l’Algérie par le même score de 1 à 0.
La première rencontre a opposé les Fennecs aux poulains de l’entraîneur Kek. Considérée d’ailleurs comme l’équipe la plus abordable du groupe, la Slovénie a, en quelque sorte, créé la surprise en surclassant les Algériens qui, de l’avis de plusieurs, ont manqué de volonté offensive. En effet, les hommes de Rabeh Saadane se sont créé des occasions franches, mais sont passés à chaque fois à côté de la concrétisation. Pour leur part, les Slovènes ont profité de leur supériorité numérique, puisque cinq minutes après l’expulsion de Rhazzal, sur une énorme bourde de Chaouchi, Koren parvient à marquer le but qui mettrait sans doute les Fennecs dans une mauvaise situation, sachant que leur prochain adversaire n’est autre que l’Angleterre.
L’autre match de la journée a mis aux prises la Serbie et le Ghana. Evoluant dans le même groupe que l’Allemagne, les deux formations cherchaient beaucoup plus à éviter la défaite que la victoire. Si en première mi-temps les deux équipes ont développé pratiquement le même jeu, la seconde fut dans sa totalité en faveur des Ghanéens, même si à la 70e minute, Zigic était à deux doigts de scorer. Quatre minutes plus tard, Lukovic écope d’un deuxième carton jaune et quitte le terrain. Cette infériorité numérique va profiter aux représentants africains qui vont marquer l’unique but suite à un penalty transformé par Gyan. La fin de la rencontre a été pénible pour les Ghanéens qui, sans les interventions du gardien Kindson, allaient se faire surprendre par l’adversaire.
Le dernier match de la journée était sans conteste le meilleur, non seulement par le nombre de buts marqués, mais aussi par la qualité de jeu développé par les Allemands. Pour son entrée en lice, la National Mannschaft n’a pas fait dans la demi-mesure et a asséné à son adversaire du jour, pourtant réputé solide, un quatre à zéro indiscutable. Ne sachant plus à quel saint se vouer, les Australiens cherchaient plus à limiter les dégâts. Podolski a été le premier à ouvrir la marque dès la 8e minute avant que Klose ne double la mise à la 26e. En seconde période, suite à une action collective, Muller inscrit le troisième but à la 64e minute, avant que Cacau ne ferme la marche, trois minutes après son entrée à la 67e minute.    

Khalil Benmouya

Lu 199 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter