Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'AFD accorde un prêt de 33 millions d’euros pour le financement partiel du BHNS d'Agadir


Libé
Lundi 13 Décembre 2021

L'Agence française de développement (AFD) et la Société de développement local Agadir Mobilité, ont signé jeudi à Agadir, un accord de prêt de 33 millions d’euros (344,8MDH), pour le financement partiel de la réalisation en cours de la première ligne de bus à haut niveau de service (Amalway Agadir Trambus).

Dans une déclaration à la MAP en marge de la cérémonie de signature de la convention de ce prêt, le directeur de la Société de développement local Agadir Mobilité, Abdelouahed El Kassimi, a indiqué que ce crédit vient compléter l’enveloppe budgétaire que nécessite ce projet environnemental, notant que ce chantier est fiancé par le Fonds d'accompagnement des réformes de transport (FART) en partenariat avec le Conseil de la région de Souss-Massa et le Conseil communal d'Agadir.

Pour sa part, le président de la région de Souss-Massa, Karim Achengli, a souligné qu’Amalway Agadir Trambus se veut un projet moderne qui apportera une valeur ajoutée à la ville d’Agadir, relevant que la signature de cette convention de prêt reflète la qualité des relations liant le Maroc et la France notamment la coopération avec l’AFD.

De son côté, l’ambassadeur de France au Maroc, Mme Hélène Le Gal, a affirmé que la contribution au financement du BHNS d’Agadir s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement de l’AFD aux réformes visant à renforcer la décentralisation à travers le Royaume, notant que ce projet est de nature à rapprocher les services de transport au profit de la population et contribuer aussi à la lutte contre la pollution.

La réalisation du BHNS d’Agadir, un projet qui s’inscrit dans le cadre du Programme de développement urbain d’Agadir 2020-2024, lancé par SM le Roi Mohammed VI, proposera aux habitants et aux visiteurs une nouvelle offre de déplacement sur le territoire et permettra à chacun de choisir son mode de déplacement grâce à une offre de qualité complète, couplée à la desserte des quartiers et des zones urbaines clés de la ville.

Le Trambus Amalway permettra d’améliorer les conditions de vie des habitants du Grand Agadir et d’y promouvoir une mobilité durable. L’agglomération sera ainsi dotée d’un moyen de transport en commun efficace, bien inséré dans son environnement urbain, répondant à une mobilité croissante et au besoin de requalification urbaine d’un grand nombre de quartiers.

 



Lu 589 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS