LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jeux de la Francophonie à Beyrouth : Les meilleurs athlètes du terroir seront de la partie

Mercredi 16 Septembre 2009

Jeux de la Francophonie à Beyrouth : Les meilleurs athlètes du terroir seront de la partie
Football, tennis de table, athlétisme, boxe et judo, telles sont les épreuves où seront défendues les couleurs nationales lors des VIèmes Jeux de la Francophonie qui se dérouleront de la période allant du 27 septembre courant au 6 octobre prochain.
Après les listes des footballeurs, des judokas, sachant que les boxeurs se trouvent déjà à Beyrouth où ils entameront dès aujourd’hui un stage de préparation, la liste des athlètes en partance pour le rendez-vous francophone vient d’être divulguée.
Le choix a porté sur 36 athlètes dont quinze dames qui auront à concourir pratiquement dans toutes les épreuves. Seront de la partie l’ensemble des habitués qui conduiront un contingent renfermant d’autres éléments qui débutent au niveau de la compétition internationale.
Après le ratage aux Mondiaux de Berlin, l’occasion se présente pour les athlètes du terroir de pouvoir s’illustrer dans ces Jeux de la Francophonie, même si le standing de cette manifestation est bien au-dessous des Championnats du monde.
L’athlétisme constitue de réelles chances de podium pour le sport national dans ces Jeux francophones. Durant les précédentes éditions de cette échéance, les athlètes marocains ont raflé pas moins de 81 médailles dont 30 en or, 29 en argent et 22 en bronze.
Et c’est lors de l’édition de Niamey en 2005 où l’athlétisme marocain a pu réaliser sa meilleure performance dans ces Jeux en remportant 31 médailles, 11 en argent et 9 en bronze.  
Hormis les athlètes, les sportifs des autres disciplines ne partiront pas démunis des faveurs des pronostics et restent capables de réaliser de bonnes performances, tant ces Jeux sont dans leurs cordes. A commencer par l’équipe nationale de football, composée par des joueurs locaux de moins de 21 ans qui doit tirer profit de cette manifestation pour mieux affûter ses armes avant l’entame des éliminatoires des Olympiades de Londres.
Aux JF de Beyrouth, le Onze national, lauréat de l’édition d’Ottawa en 2001 et médaillé de bronze à Casablanca en 1989,  figure au groupe « B » et aura à affronter au tour inaugural la France, le Congo et le Canada respectivement les 26, 28 et 30 septembre. 

MOHAMED BOUARAB

Lu 731 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter