Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jelimo vise la victoire à Rabat


MAP
Jeudi 21 Mai 2009

La championne olympique du 800 m, Pamela Jelimo compte bien débuter sa saison par une victoire, samedi prochain à Rabat, lors de la 2ème édition du meeting international Mohammed VI.
“Je me suis bien préparée et je compte défendre mes chances de signer mon premier succès à ma première apparition de la saison au Maroc”, a déclaré à la MAP par téléphone la première athlète kenyane à avoir empoché le jackpot d’un million de dollars de la Golden League de l’IAAF, l’année dernière, après sa domination outrageante sur le double tour. Première kenyane aussi à se coiffer de l’or olympique, Jelimo, 19 ans, avait été contrainte à faire l’impasse sur les meetings en salle du début de l’année pour cause de légère blessure au talon d’Achille afin de ne pas hypothéquer la suite de la saison avec en ligne de mire le titre mondial.
Pamela, prise en main par l’ancien athlète kenyan Barnaba Korir, qui l’a “dérouté” du 400 m au double tour, veut enclencher, dés l’édition marocaine, une nouvelle série de victoires pour booster ses chances en prévision des Mondiaux de Berlin. “Le meeting international Mohammed VI me permettra aussi d’évaluer ma forme actuelle et mes capacités pour voir où je peux aller cette saison”, a indiqué l’athlète qui s’est révélée en 2008 en raflant tout sur son chemin avec à la clef le record d’Afrique et du monde junior, le 29 août à Zurich, en 1:54.01, qui est également la troisième performance mondiale de tous les temps.
Son statut de nouvelle star de l’épreuve ne lui monte pas à la tête ni la perturbe outre mesure. “Je me sens plus décontractée, contrairement à l’année dernière quand j’avais à m’imposer tout en glanant les victoires pour le jackpot”, a dit l’athlète qui évoluera “sans aucune pression, même s’il y a un titre mondial à conquérir”.
Après le forfait pour blessure du champion olympique sur la même épreuve masculine, son compatriote Wilfred Bungei, Jelimo mènera un fort contingent de quatorze coureurs des hauteurs de la Vallée du Rift, qui vont disputer les différentes épreuves prévues au programme de ce meeting. L’armada kenyane comprendra, chez les femmes, Jelimo, Wangari Margaret et Irène Jeplagat et, côté hommes, Levy Matebo, Rono Geoffrey, Kipchoge Gilbert, Surum Samson, Polonet Vickson, Mateelong Richard, Kipterege Chelimo Elijah, Koech Paul, Kosgei James et Kipchumba Hosea.


Lu 255 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS