LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

JSKT / OCS : 0 - 0 : Les Tadlaouis tardent à s'imposer chez l'élite

Mercredi 22 Septembre 2010

Devant des gradins presque vides, dans un match comptant pour la troisième journée GNF1, la JSKT a reçu l'OCS, au complexe OCP de Khouribga, les Tadlaouis qui, après deux défaites consécutives devant les FAR et le WAF, se sont ressaisis et arrivent avec peine à se mettre sous la dent leur tout petit point de la saison. Le match qui n'a pas tenu ses promesses s'est soldé sur  le nul blanc 0 à 0.
Sans motivation, cette confrontation s'annone médiocre dès le coup d'envoi médiocre. Ainsi, la balle se joue tout le temps au milieu du terrain. La JSKT exerce un léger pressing sur une défense des Safiots amorphe et prenable, mais les attaquants locaux faute de concentration ratent des occasions qu'ils se sont créées. A la 19', Abdenour se trouve comme par enchantement devant les bois vides de Marouik, mais au lieu de loger la balle dans les filets, il l'envoie dans le décor. Les visiteurs ripostent à la 21', par le biais de Souari dont le tir central qui manque de punch est amoindrie par l'absence d'une dynamo de l'équipe ; mais elle réussit cependant par moment d'excellentes combinaisons au milieu du terrain. La formation des Abdis qui a gardé durant le match le même schéma tactique, n'a pas convaincu. Effectivement, les opportunités de but sont presque absentes pour chaque équipe, sauf une en faveur des protégés de Souhail, néanmoins sans concrétisation.
 Les Safiots ont acculé les Tadlaouis au partage des points.
 Ce demi-échec de la JSKT  à domicile, la stimulera-t-il pour affronter prochainement à la ville ocre le KACM local ?
Au terme de cette rencontre, le coach de la JSKT  a déclaré : "Le premier point de la saison après un long et difficile voyage. Mes éléments ont sorti un très bon match, mais ce qui leur manque c'est l'expérience. Ils sont aussi handicapés par le manque d'entraînement le jeu loin de leurs bases. A l'occasion, je remercie les dirigeants de l'OCK qui nous permettent de recevoir au complexe OCP¨, ainsi que le public qui nous soutient. ".
Quant à Cauger, l'entraîneur de l'OCS, pour lui : "C'était un match médiocre dont la qualité du jeu laisse à désirer. On ne peut pas affronter les gros calibres du championnat, tels que le WAC, le RCA, les FAR…avec un tel jeu. Il faut qu'on donne dans la qualité du jeu. Les joueurs sont toujours crispés par les mauvais résultats de la dernière saison, on essaye de les libérer petit à petit. "    

Chouaib Sahnoun

Lu 229 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter