Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Se tromper de drapeau




Insolite : Se tromper de drapeau
Un drapeau allemand au lieu du belge, pour accueillir le roi Philippe de Belgique et son épouse Mathilde: cette erreur a été rapidement corrigée dans la capitale canadienne Ottawa où le couple royal est en visite.
La bévue a été commise au beau milieu du jardin de la résidence de la représentante de la reine Elizabeth II, chef d'Etat en titre du Canada.
Deux petits drapeaux, l'unifolié canadien avec sa célèbre feuille d'érable et celui d'Allemagne, étaient liés par un ruban jaune sur un érable à sucre, planté il y a plus de 40 ans par la reine Fabiola de Belgique.
Les drapeaux allemand et belge partagent les mêmes trois couleurs mais l'un a des rayures verticales et l'autre horizontales.
"Pendant que nous préparions la cérémonie (...), il a été porté à notre attention qu'il y avait eu un mélange avec un petit drapeau servant à identifier l'arbre planté par Sa majesté la reine Fabiola en 1977", a expliqué Marie-Eve Létourneau, porte-parole de la gouverneure générale du Canada Julie Payette.
"Nous avons corrigé cela immédiatement", avant l'arrivée des souverains belges venus pour, à leur tour, planter un arbre dans le jardin.
La capitale canadienne a déployé de nombreux drapeaux belges pour l'arrivée du roi et de son épouse en calèche à la résidence de Mme Payette.

Mercredi 21 Mars 2018

Lu 75 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Septembre 2020 - 17:55 Oubliez les boissons gazeuses !

Dimanche 13 Septembre 2020 - 18:00 Des mammouths sous l’aéroport de Mexico