Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Plaques d'immatriculation




La police roumaine a fait son mea culpa vendredi après avoir confisqué le permis de conduire d'un automobiliste immatriculé en Suède et dont les plaques personnalisées insultaient le Parti social-démocrate (PSD) au pouvoir à Bucarest, reconnaissant qu'aucune infraction ne pouvait être retenue.
L'intéressé, un Roumain expatrié en Suède, avait été interpellé lundi au volant d'une voiture dont les plaques portaient un message  insultant le PSD.
La police roumaine avait dans un premier temps invoqué un règlement selon lequel "les immatriculations doivent être composées de chiffres ou bien de chiffres et de lettres". Mais elle s'est bien vite retrouvée sous le feu des critiques, cette obligation ayant été abolie il y a deux ans.
"Nous avons demandé à ce que le dossier soit classé", a indiqué vendredi à l'AFP Georgian Dragan, le porte-parole de la police. Une enquête a par ailleurs été ouverte envers les policiers qui ont interprété de façon "erronée" le règlement. L'automobiliste a pu récupérer son permis mais ses plaques, qui lui avaient également été confisquées, ont toutefois été remises aux autorités suédoises, a-t-il été précisé.
L'ambassade de Suède à Bucarest était intervenue pour souligner que les plaques d'immatriculation émises par la Suède étaient légales dans toute l'Union européenne, mais que la décision d'accepter sur son territoire les véhicules les exhibant était du seul ressort de la Roumanie.

Lundi 13 Août 2018

Lu 96 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 15:28 Le diabète de type 2 favorisé par l’insomnie