Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Maire incendiaire




Le maire d'une ville japonaise a présenté sa démission après la diffusion d'un enregistrement dans lequel on l'entend ordonner l'incendie d'un immeuble d'habitation pour faciliter l'agrandissement d'une route.
"Vous êtes idiot? Faites en sorte qu'ils partent", a lancé Fusaho Izumi, maire d'Akashi près de Kobe dans l'ouest du Japon, à l'un de ses subordonnés qui rencontrait des difficultés pour expulser les locataires et le propriétaire de l'immeuble.
"Vous y allez et vous démarrez un incendie aujourd'hui et vous vous faites arrêter! Brûlez-le! Sans blague! Allez-y et détruisez l'immeuble maintenant!", poursuit-il dans cet enregistrement de juin 2017.
L'immeuble n'avait finalement jamais été incendié, mais, l'enregistrement, diffusé cette semaine par les médias locaux, a immédiatement fait les gros titres des médias nationaux. Il a été répété en boucle dans des émissions télévisées.
M. Izumi a déclaré lors d'une conférence de presse télévisée que ses actes "ne devaient pas être tolérés".
"Après toutes ces informations de presse, la mairie a reçu de nombreux appels. Si la mairie ne peut plus fonctionner sereinement, cela va causer des difficultés aux habitants", a-t-il observé, "il est clair que je n'ai pas les qualités nécessaires à un dirigeant".




Smartphone: Les pays émergents rattrapent peu à peu les pays riches
Alors qu'il stagne dans les pays les plus riches tant il est déjà répandu, l'usage du smartphone progresse nettement dans les économies émergentes, selon une étude mondiale publiée mardi.
C'est en Corée du Sud que le smartphone est le plus utilisé, avec 95% des adultes qui tapotent sur leur écran tactile, suivi par 88% en Israël, selon les chiffres du Pew Research Center.
Viennent ensuite les Pays-Bas (87%), la Suède (86%), l'Australie et les Etats-Unis (81%), l'Espagne (80%), l'Allemagne (78%), le Royaume-Uni (76%) et la France (75%).
Dans les 18 pays développés étudiés, trois adultes sur quatre utilisaient un smartphone en 2018, tandis que 17% avaient un téléphone basique et 6% n'avaient aucun mobile.
Dans les neuf économies émergentes étudiées, l'usage du smartphone est très varié, allant de 60% en Afrique du Sud à 24% en Inde. En tout, l'étude estime que 45% des adultes en ont un tandis qu'un tiers usent d'un type de mobile moins sophistiqué.
L'enquête ne comprend pas la Chine, l'un des plus grands marchés de smartphones au monde.
Autre enseignement, dans tous les pays étudiés, ce sont les personnes les plus jeunes, les plus diplômées et aux revenus les plus élevés qui ont un smartphone.
Certains pays émergents voient des progrès rapides dans l'usage du smartphone, surtout chez les plus jeunes adultes.
Par exemple, 85% des Brésiliens de moins de 34 ans avaient un smartphone, contre trois sur cinq en 2015. Aux Philippines, le rythme d'adoption a plus que doublé en trois ans, pour atteindre 71%.
L'étude porte sur 30.133 personnes dans 27 pays entre le 14 mai et le 12 août 2018.

Mercredi 13 Février 2019

Lu 481 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com