Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : ​Scandale du cricket australien





Le vice-capitaine de l’équipe australienne de cricket David Warner a fondu en larmes en présentant ses excuses pour son rôle dans le retentissant scandale de balle trafiquée qui a traumatisé le pays.
Warner a déclaré également qu’il comptait faire appel de la suspension de 12 mois qui lui a été infligée en même temps qu’au capitaine de l’équipe Steve Smith, tous deux étant également privés de leur capitanat.
Leur coéquipier Cameron Bancroft s’est vu lui infliger neuf mois de suspension par Cricket Australia (CA), l’autorité de ce sport qui se pratique avec des balles, des battes et des guichets.
Pendant le troisième test match contre l’Afrique du Sud samedi, Bancroft s’est servi de papier de verre pour gratter illégalement la balle, de façon à en modifier la trajectoire et rendre le travail du batteur adverse plus difficile, a conclu l’enquête de CA.
Il avait ensuite assez comiquement tenté de cacher l’objet du délit en le fourrant dans son pantalon.
David Warner, 31 ans, a déclaré samedi lors d’une conférence de presse qu’il avait conscience qu’il ne jouerait plus jamais pour son pays. Il a refusé de dire qui était au courant de la basse manoeuvre qui a “déshonoré” une discipline censée être un sport de gentlemen et s’il y avait eu des précédents.
“Je peux en toute honnêteté affirmer que ma seule préoccupation a été d’apporter la gloire à mon pays en jouant au cricket”, a-t-il dit.
Ses excuses et ses larmes ont suivi celles de Steve Smith qui a endossé “l’entière responsabilité” du scandale de la balle trafiquée.

Libé
Lundi 9 Avril 2018

Lu 97 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS