Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse des exportations des produits d'artisanat à fin septembre

Les vêtements en tête des produits fortement demandés à l’étranger




Le total des exportations des produits d’artisanat a atteint environ 416 millions de dirhams (MDH) à fin septembre 2016, enregistrant un taux de croissance de 16% par rapport à la même période de 2015, selon le ministère de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire.
Cette progression a touché presque tous les produits exportés, quoiqu’à des taux de croissance différents, affirme le ministère dans un communiqué parvenu récemment à la MAP, notant que les vêtements sont en tête des produits fortement demandés à l’étranger.
En effet, les exportations de vêtements ont augmenté de 120% à fin septembre 2016, leur permettant de se positionner au même rang que le tapis, 2e produit exporté après la poterie/pierre, précise le communiqué.
Par ailleurs, la dinanderie (66,7%), le fer forgé (13%), la bijouterie (12,4%) les articles chaussants (10,6%) ont également réalisé de bonnes performances, note le ministère, ajoutant que les taux de croissance de la maroquinerie, du tapis et de la poterie/pierre se sont limités respectivement à 5,8%, 5,5% et 3,7%.
En termes de parts dans le chiffre d’affaires à l’export, la poterie/pierre, le tapis et les vêtements réalisent l’essentiel de ce chiffre d’affaires, puisqu’ils y participent à hauteur de 17,3%, 16,3% et 16,2% respectivement, fait savoir la même source.
Par pays, les Etats-Unis continuent d'exprimer une forte demande vis-à-vis des produits d’artisanat marocain, affichant ainsi une croissance de 13% des exportations à fin septembre 2016 et réalisant la part la plus importante du chiffre d’affaires (22,1%) parmi les autres pays, soit une valeur d’environ 100 MDH.
Quant aux pays africains et arabes, ils se sont démarqués par de nettes hausses de 143,7% et 64,3%, respectivement, tandis que l’Australie maintient l’évolution positive en termes d’importation des produits artisanaux marocains, avec un taux de croissance de 32,3%.
Au sein du continent européen, qui garde sa position de 1er client de l’artisanat marocain, la France, l’Espagne et l’Angleterre ont poursuivi le rythme d’augmentation entamé depuis des mois, en réalisant des taux de croissance respectifs de 16,8%, 14,8% et 3,4%.
Sur le plan national, le pôle Oujda/Nador a enregistré une forte progression au cours des dix premiers mois de 2016 avec un taux d’évolution de 397%, suivi par Tanger (95,3%), indique le communiqué, ajoutant que la ville de Kénitra continue, également, sa trajectoire positive, en affichant une évolution de 13%.
Avec une part de plus de 73,4% du chiffre d’affaires à l’export à fin septembre 2016, Casablanca et Marrakech constituent toujours les principales villes exportatrices des produits artisanaux marocains, note le ministère, précisant que Casablanca se place devant la ville ocre.

Mardi 22 Novembre 2016

Lu 784 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.