Libération

Facebook
Rss
Twitter





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

HBO négocie l'adaptation de “Parasite” en mini-série




HBO négocie l'adaptation de “Parasite” en mini-série
HBO négocie actuellement l'adaptation en mini-série du film "Parasite", avec à la manoeuvre le réalisateur du long métrage, Bong Joon-ho, a indiqué jeudi à l'AFP la chaîne câblée américaine.
Selon le site spécialisé Deadline, plusieurs acteurs de la télévision étaient sur les rangs pour acquérir le projet, notamment Netflix, qui avait produit "Okja" (2017), le précédent film de Bong Joon-ho.
Outre le metteur en scène sud-coréen et plusieurs de ses collaborateurs habituels, la production serait assuré par le réalisateur du film "Vice", Adam McKay, qui est aussi producteur et scénariste.
Palme d'or du dernier Festival de Cannes, "Parasite" a connu un succès mondial depuis sa sortie, de la Corée du Sud aux Etats-Unis, en passant par l'Europe. Au total, le film a rapporté à ce jour 130 millions de dollars selon le site spécialisé Box Office Mojo, dont 24 aux Etats-Unis.
"Parasite" a remporté dimanche le prix du meilleur film en langue étrangère (autre que l'anglais) lors de la cérémonie des Golden Globes, les récompenses remises par l'Association de la presse étrangère d'Hollywood.  Archi-favori pour l'Oscar du meilleur film étranger, il est aussi pressenti par les bookmakers pour une nomination dans la catégorie reine du meilleur film. Les nominations aux Oscars seront annoncées le 13 janvier.
Drame familial, mâtiné de thriller avec aussi une dimension sociale, "Parasite" raconte comment une famille désœuvrée s'invite dans le quotidien d'une riche famille, début d'un engrenage incontrôlable.

Samedi 11 Janvier 2020

Lu 1058 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.