Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grand Prix SAR Lalla Meryem de tennis : Fatima Zahrae El Allami contrainte à l’abandon


MAP
Jeudi 30 Avril 2009

Grand Prix SAR Lalla Meryem de tennis : Fatima Zahrae El Allami contrainte à l’abandon
Les joueuses marocaines ont trébuché dès le premier tour de la neuvième édition du Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis, disputé sur les courts du Royal Tennis club de Fès.
Fatima Zahrae El Allami, malchanceuse, a rendu la raquette, mardi, après sa défaite par abandon sur blessure devant la Japonaise Akiko Morigami.
Alors qu'elle avait nettement dominé le premier set (6-2) et semblait se diriger vers une place au deuxième tour, El Allami a dû solliciter le médecin du tournoi à deux reprises en raison de douleurs musculaires aux cuisses, avant d'abandonner définitivement la partie. Le score était alors de 6-2 5-5 en faveur de la Marocaine.
Sa compatriote Nadia Lalami, elle, n'a pas pu tenir la dragée haute à son adversaire de la République Tchèque, Lucie Hradecka (6-4 6-3).
Les autres Marocaines qui avaient bénéficié d'une Wild Card, à savoir, Intissar Rassif, Lina Bennani et Fatiha Berjane sont sorties bredouilles dès le tour qualificatif, respectivement, devant l'Italienne Corinna Dentoni (6-1, 6-2), la Danoise Hanne Skak Jensen (6-1, 6-1) et la Française Laura Thorpe (6-2, 6-4).
En double, la paire marocaine Lina Bennani et Nadia Lalami a été éliminée de la compétition par le duo composé de la Hongroise Czink Melinda et de la Britannique Keothavong Anne (6-0 3-6 10-5).
El Allami, engagée dans le double avec l'Allemande Anne Priska Schaefer, a également vu son parcours stoppé devant la Russe Maria Kondratieva et la Française Sophie Lefevre (6-1, 6-0).
Doté de 220.000 dollars, ce tournoi WTA réunira jusqu’à samedi prochain des joueuses mondiales représentant 25 pays, dont les têtes de série, l'Argentine Gisela Dulko (détentrice du titre du GP Lalla Meryem), la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (26è classement WTA), et ses compatriotes, Maria Kerilenko (38è) et Aliza Kleybanova (38è), la Française Aravane Rezaï (94è) et la Roumaine Sorana Cirstea (55è).


Lu 903 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS