Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fonds Charaka : Lancement de l’appel à projets

Une enveloppe financière globale de plus de 100 millions de dollars




Dans le cadre de la mise en œuvre du Compact II, conclu entre le Maroc et les Etats-Unis, représentés par Millennium Challenge Corporation , le siège de la wilaya d’Agadir a abrité le lancement  des appels à projets de l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco).
Cette rencontre avait pour objectif d’inviter les différents acteurs dans le domaine de la formation professionnelle à participer à cette grande action en soumettant des projets qui répondent aux critères d’éligibilité pour un tel financement. Au cours de cette journée, il était question de présenter des informations et de sensibiliser les acteurs intéressés sur la nature des projets éligibles et les modalités de préparation et des évaluations des offres.
Le Fonds Charaka a pour objectif de participer à l’amélioration de la qualité de la formation dispensée dans les divers centres de formation professionnelle et son adéquation avec les besoins du secteur privé en renforçant le partenariat public-privé.
Ce fonds doté d’une enveloppe financière globale de plus de 100 millions de dollars a pour objet « d’initier la création ou l’extension de centres de formation professionnelle gérés dans le cadre de partenariat public-privé ». Il s’agit donc de passer d’un système de formation classique à un autre basé sur le PPP : partenariat public-privé. Ainsi le Fonds exige une implication obligatoire d’un partenaire public et d’un autre privé.
L’appel à projet tente  donc de répondre aux critères de genre et de l’insertion sociale, deux composantes du dossier de candidatures au fonds. Il permet aux filles un accès à « des filières valorisantes, les conditions de formation favorisant leur rétention et le suivi post-formation pour favoriser leur accès  au marché de l’emploi ». Une deuxième approche du fonds est de favoriser l’accès des jeunes issus de couches sociales défavorisées aux offres d’emploi proposées.
Selon les critères du Fonds   Charaka, la durée de la réalisation des activités des projets financés par MCC ne devrait pas dépasser 4 ans. Ces réalisations sont financées par un montant entre 3 et 10 millions de dollars pour la création de centres et de 1 à 5 millions pour les extensions ou la réhabilitation.
La MCC a limité la date du 15 septembre 2017 comme dernier délai de soumission des projets alors que la proclamation des résultats de la première phase de présélection est prévue en  décembre 2017.
Rappelant que l’Agence « MCA-Morocco » est un établissement public créé en vertu de la loi n° 24-16, promulguée par le Dahir n° 1-16-142 du 21 Kaada 1437 (25 août 2016). Désignée comme entité responsable, cette agence est chargée par le gouvernement de la mise en œuvre du programme Compact et représente ainsi l’entité responsable de la gestion et de l’exécution de Compact II.

Par Abdallah Halimi
Jeudi 29 Juin 2017

Lu 928 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures