Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Finance participative: Des financements de 148 MDH garantis par "Damane Moukawala" en 2021


Libé
Mardi 13 Décembre 2022

Le Fonds "Damane Moukawala", offrant deux produits de garantie en faveur des entreprises, a bénéficié à 57 dossiers de financement totalisant environ 148 millions de dirhams (MDH) en 2021, donnant lieu à un engagement de l’ordre de 92 MDH.

"Damane Dayn" reste le produit prédominant de ce Fonds, que ce soit en nombre d’opérations ou en leur volume, avec 36 dossiers pour un total d’engagement de 85 MDH, indique Tamwilcom dans son rapport d'activité annuel au titre de l'exercice 2021.

Quant à "Damane Moubachir", le volume d’engagement y afférent a atteint 6,7 MDH, concernant 21 dossiers totalisant 9,5 MDH de financement, ajoute la même source. Ainsi, 78% des engagements "Damane Moukawala" courant 2021 concernent des opérations de financement à travers Mourabaha Equipement, rapporte la MAP.

Le reliquat couvre essentiellement des financements par contrat Salam (13%). En termes de répartition par prescripteur, Bank Al Yousr occupe la première place avec 79% des engagements accordés, suivie de Al Akhdar Bank (9%) et Umnia Bank (7%). La garantie "Damane Moukawala" a bénéficié à des entreprises installées sur 9 régions du Royaume, avec une prépondérance de la région de Casablanca-Settat qui concentre 40% des engagements du fonds.

En deuxième position, se trouve la région de Fès-Meknès avec 16% du volume des engagements, suivie des régions Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Dakhla-Oued Ed- Dahab avec 11 et 10% respectivement.

En ce qui concerne l’activité des entreprises ayant bénéficié de la garantie "Damane Moukawala", 51% des engagements concernent celles opérant dans le domaine des industries. Les entreprises de services, quant à elles, sont à l’origine de 18% des engagements du fonds en 2021, suivies de celles exerçant dans les domaines de la santé et des BTP, avec 9% chacun.

Le rapport fait observer par ailleurs qu'après un démarrage dans un contexte difficile marqué par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, la Fenêtre Participative de Tamwilcom, dénommée Daama Tamwil, a poursuivi le développement de son activité au cours de l'année 2021, constituant sa première année d’activité pleine.

Ainsi, et malgré la tendance morose marquant le climat des affaires et la multiplicité des secteurs affectés, Daama Tamwil a pu placer sa garantie pour le financement de différentes opérations, aussi bien d’investissement que de couverture de besoins d’exploitation, touchant à des activités assez diversifiées, allant de l’industrie aux services, en passant par les BTP, la santé, entre autres.


Lu 792 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS