Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fatiha Bourdier, une Marocaine engagée pour la promotion du secteur touristique en Côte d'Ivoire

Sa contribution lui a valu le Prix d'excellence du meilleur opérateur hôtelier 2016




Mme Fatiha Bourdier est l'exemple éloquent d’une Marocaine qui a réussi son intégration au sein de la société ivoirienne, par son engagement à contribuer à la promotion du tourisme dans le pays de l’Akwaba (bienvenue en dialecte locale).
Opérateur économique des plus connus à San Pedro, ville balnéaire du sud-ouest de la Côte d’Ivoire, à quelque 300 km d’Abidjan, Mme Bourdier est native de la ville de Rabat. Sa marocanité l’anime au quotidien et l’impulse à doubler d’efforts pour redorer l’image des Marocains en Côte d’Ivoire et contribuer au rapprochement entre les deux sociétés, constate la MAP.
Après avoir décroché, avec brio, son baccalauréat dans sa ville natale en 1981, et un Diplôme d’études universitaires générales (DEUG) en littérature anglaise, '’La Marocaine’’ comme l’appellent affectueusement les Ivoiriens de San Pedro, a suivi une formation professionnelle en hôtellerie et tourisme.
Animée d’un désir permanent d’approfondir ses connaissances et son savoir, elle s'inscrivait dans une école commerciale d'où, elle obtenait un master d'ingénieur des techniques commerciales et marketing. Une formation solide qui lui a permis d’accéder à de hauts postes de responsabilité dans les différents établissements où elle exerçait.
Après un passage à la compagnie nationale '’Royal Air Maroc’’ (RAM), en tant qu’hôtesse de l’air, Mme Fatiha a décroché d’autres postes de responsabilité, dont le dernier est celui de directrice générale d’un établissement hôtelier à San-Pedro qu’elle occupe depuis 1998.
Ce parcours professionnel a fait de Mme Fatiha une personnalité atypique, sensible et très humaine, puisqu’elle s’est investie, en parallèle, dans le travail associatif et l’action humanitaire, et ce dans le but de soutenir les nécessiteux et épauler, dans la plus grande discrétion, les couches vulnérables de la commune où elle exerce ses activités professionnelles.
Pour la promotion du tourisme en Côte d’Ivoire en général, et à San Pedro en particulier, Mme Fatiha Bourdier n’hésite pas à mettre les petits plats dans les grands, en mettant son savoir-faire au service d’un secteur profondément terrassé par les années de crise ayant secoué le pays.
Alors que nombre d’opérateurs du secteur ont été contraints de délocaliser leurs activités vers des destinations plus sûres, et d’autres ont préféré suspendre les leurs, Mme Fatiha a fait montre de résistance face aux aléas et aux incertitudes de la politique, en maintenant ouvert son établissement hôtelier durant la crise.
Et c’est pour louer sa contribution inestimable que Mme Bourdier Fatiha s'est vu attribuer plusieurs distinctions, dont la plus prestigieuse a été le Prix d'excellence de meilleur opérateur hôtelier 2016 de Côte d’Ivoire.
« Ce prix m’a été remis, en août 2016 au Palais présidentiel à Abidjan, des mains de M. Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale, en présence du chef de l’Etat, M. Alassane Ouattara et de la Première Dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara, ainsi que des diplomates accrédités en terre ivoirienne et d’autres personnalités », a-t-elle souligné à la MAP.
‘’Ce fut un moment de grande émotion et une invitation solennelle à la persévérance", a-t-elle dit avec fierté et détermination à aller de l’avant et à persévérer sur la voie de l’excellence.
Avant ce prix national, Mme Fatiha a reçu, à l’échelon local, plusieurs distinctions, dont le Prix de la femme de l'année 2008 du département de San-Pedro, le Prix de la meilleure femme entreprenante de l'année 2010 du département de San-Pedro, le Prix ‘’Awards des femmes battantes’’, en plus du diplôme d'ambassadeur volontaire décerné par l’Office ivoirien du tourisme ‘’Côte D'Ivoire- Tourisme’’, en 2015.
Au sein de la famille des hôteliers de la région Sud-ouest de la Côte d'Ivoire, Mme Fatiha jouit de beaucoup de respect et d’une grande estime de la part de ses confrères. Un mérite traduit par sa sélection en tant que "meilleur opérateur hôtelier de Côte d'Ivoire en 2016".
Le succès se veut donc l’allié naturel de Mme Fatiha, qui s’est vu attribuer également le poste de vice-présidente de la Fédération nationale de l'industrie hôtelière, section du Sud-ouest (FNIH/SO).

Mercredi 8 Mars 2017

Lu 769 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés