Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Emma Watson sort de son silence et adresse un message explicite à ses fans



Emma Watson sort de son silence et adresse un message explicite à ses fans
S top aux rumeurs. Emma Watson est sortie de sa retraite médiatique avec un message pour le moins explicite. L'actrice, éternel visage Hermione Granger dans la saga cinématographique Harry Potter, est effectivement l'objet de nombreuses spéculations, depuis plusieurs mois. Les commentaires touchant tant sa vie personnelle et son couple avec l'homme d'affaires Leo Robinton, que sa carrière professionnelle, avec de nombreux sous-entendus sur le fait qu'elle fasse passer ses projets de comédie au second plan.

Sur son compte Twitter, Emma Watson s'adresse directement à ses abonnés : "Chers fans, les rumeurs sur le fait que je sois fiancée ou pas, ou si ma carrière est 'en sommeil ou non' sont des moyens de générer du clic à chaque fois, qu'elles soient vraies ou fausses", a-t-elle publié dans un premier message, avant d'enchaîner : "Si j'ai des nouvelles, je vous promets de les partager avec vous." La comédienne, dont on connaît les engagements militants par ailleurs, a poursuivi avec humour : "En attendant, dites-vous que sans nouvelles de ma part, cela signifie simplement que je traverse la pandémie de la même façon que la plupart des gens, en ratant mon pain au levain maison, en prenant soin de mes proches et en faisant de mon mieux pour ne pas propager ce virus qui affecte encore beaucoup de monde", a-t-elle écrit.

Emma Watson conclut cette prise de parole sur Twitter - où elle n'avait rien publié depuis août 2020, par une pensée pour ses fans : "Je vous envoie beaucoup d'amour, en espérant que vous allez bien et que vous êtes aussi heureux qu’il est possible de l'être en ces temps étranges. Et encore une fois, merci à tous ceux qui travaillent si dur pour nous garder en sécurité et en bonne santé." En février dernier, Jason Weinberg, le manager de la jeune femme était déjà monté au créneau, expliquant dans les colonnes d'Entertainment Weekly que "Les réseaux sociaux d’Emma Watson sont en sommeil, mais pas sa carrière". Espérons cette fois, que la mise au point de la principale intéressée soit plus efficace.

Emma Watson sort de son silence et adresse un message explicite à ses fans
La chanteuse américaine Lady Gaga affirme, dans un documentaire mis en ligne vendredi, avoir été violée et séquestrée durant "des mois" par un professionnel de la musique, jusqu'à tomber enceinte alors qu'elle avait 19 ans. L'artiste new-yorkaise avait déjà révélé avoir été violée par un producteur alors qu'elle démarrait dans la chanson, un événement qui a généré chez elle des troubles de stress posttraumatique, dont elle subit encore les effets aujourd'hui, même si elle dit être parvenue à les contrôler. "J'avais 19 ans. Je démarrais dans le métier et un producteur m'a dit: déshabille-toi", raconte-t-elle dans la série documentaire "The Me You Don't See", co-produite par la présentatrice vedette Oprah Winfrey et le prince Harry pour la plateforme Apple TV+. 

"J'ai dit non et je suis partie", poursuit-elle. "Ils m'ont dit qu'ils allaient brûler toute ma musique. Ils n'arrêtaient pas de me demander. Alors, je me suis débranchée et j'ai juste... Je ne me souviens même plus", dit-elle, en larmes. La chanteuse de 35 ans explique de nouveau qu'elle ne veut pas révéler l'identité de son agresseur, car elle ne veut "plus jamais avoir affaire à cette personne". Lady Gaga affirme que ce producteur l'a violée et séquestrée pendant "des mois" avant de l'abandonner à un carrefour, près de chez ses parents, enceinte. Elle ne précise pas quelle suite elle a donné à cette grossesse. Stefani Germanotta, de son vrai nom, explique avoir vécu, "des années plus tard", une crise d'angoisse qui l'a menée à l'hôpital, où elle a réalisé qu'elle était sujette à des troubles de stress post-traumatique liés à son agression. Ces troubles l'ont notamment amené à s'automutiler, dit-elle. Elle estime qu'il lui a fallu deux ans et demi de thérapie pour parvenir à contrôler ces pulsions. "J'ai appris tous les moyens de me sortir" d'une crise, explique la chanteuse.

Libé
Dimanche 23 Mai 2021

Lu 796 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS