LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Drogba prêt à charger

Vendredi 22 Janvier 2010

Drogba prêt à charger
Peu en vue en Angola en janvier alors qu'il brillait encore à Chelsea en décembre, Didier Drogba assure avant le quart de la CAN-2010 contre l'Algérie dimanche qu'il a digéré la transition et que la Côte d'Ivoire peut de nouveau miser sur lui.    
S'il en était besoin après deux prestations en demi-teinte, son but tardif contre le Ghana (3-1), inscrit en prenant le dessus sur son adversaire pour transformer d'une tête puissante un centre de Keita, rappelle à tous que la bête est surtout dangereuse quand elle est blessée.
"Didier est un joueur qui finit toujours par faire la différence", assène ainsi son entraîneur Vahid Halilhodzic qui met ce temps d'adaptation sur le compte de la chaleur ou l'état des terrains angolais. "Cet homme n'est pas une machine. C'est bien qu'il ait inscrit ce but. Cela peut le libérer un peu plus, renforcer son plaisir et sa volonté. Peu à peu il va retrouver ses moyens," rapporte l’AFP.  "Franchement, ce but fait du bien parce qu'il soulage l'équipe et non parce que c'est mon 1er de la compétition, relativise l'attaquant de 31 ans. J'ai déjà marqué à la CAN alors un de plus ou un de moins, ça ne change rien à mon objectif. Je n'étais pas à la recherche d'un déclic. Je n'en ai pas besoin."
Idole de tout un peuple et icône mondiale du football, Drogba concentre sur lui tous les regards et les attentes dans son pays. A la longue, et même s'il est habitué, cela peut s'avérer déstabilisant.
Quand le Malawi et la Côte d'Ivoire se chamaillent au sujet de l'occupation du terrain d'entraînement, c'est ainsi lui qui va parlementer avec le président de la Fédération malawite et l'apaiser.
Le drame vécu par le Togo l'a aussi affecté plus qu'il ne veut l'avouer. En sentant qu'il était une cible privilégiée pour d'éventuels indépendantistes dissimulés dans la forêt toute proche alors que les Ivoiriens vivent reclus à Cabinda depuis 15 jours, il a même ressenti des craintes personnelles. "La pression liée à ça est évacuée, rassure-t-il. Par rapport à la compétition, c'est oublié mentalement et psychologiquement et maintenant je me sens bien physiquement, techniquement." Voilà de quoi rassurer les plus inquiets des Ivoiriens, qui voyaient bien que l'entrée en matière de leur champion, même s'il n'a jamais failli dans la combativité, les appels et les duels, avait été plutôt timide et éloignée de ses standards européens.
"Jouer sur de tels terrains ce n'est pas facile même si c'est le même pour les deux équipes. Inquiétez-vous si vous voulez mais on ne peut vraiment pas comparer les conditions en Europe et ici", explique-t-il. Dans l'entourage de la sélection ivoirienne, certains expliquent également que le changement tactique lui imposait une période de réglage. Car s'il forme un binôme particulièrement efficace avec Anelka à Chelsea, en sélection il évolue seul en pointe, avec les ailiers Gervinho et Kalou à ses côtés.
Malheureusement pour l'Algérie, l'acclimatation semble bien réelle et le capitaine de la Côte d’Ivoire, qui mène toujours le groupe lors des footings et a étalé mercredi sa décontraction en chahutant avec Zokora et Tiené, promet même "un duel anglo-saxon" de haute volée avec le Rangers Bouguerra.
"On ne doit plus se cacher, mais pour remporter le trophée, il faudra montrer quelque chose de plus", prévient encore l'ex-Marseillais. Et si ce "quelque chose" c'était lui?

Le tableau des quarts
Tableau des quarts de finale
de la Coupe d'Afrique des nations en Angola:
Dimanche à Luanda : Angola - Ghana (16h00 GMT)
Dimanche à Cabinda :
Côte d'Ivoire - Algérie (19h30 GMT)
Lundi à Benguela :
Egypte - Deuxième du groupe D (16h00 GMT)
Lundi à Lubango :
Premier du groupe D - Nigeria (19h30 GMT)


r -Chinoiseries. Une seule télévision permet de suivre depuis le stade Chiazi à Cabinda les matches qui ne s'y déroulent pas. Pour arriver à la regarder, il faut s'adresser aux Chinois qui ont construit et gèrent toujours l'enceinte. Ils ont séparé dans deux parties opposées du stade l'écran et la télécommande, enfermée dans une pièce sécurisée. Pour trouver la bonne chaîne, il faut donc d'abord trouver l'unique Chinois connaissant l'anglais, pour lui demander de trouver la personne qui a les clés ouvrant le local et changer le canal. Un délai qui nécessite approximativement de patienter l'équivalent d'une mi-temps.
r -Traduction. L'après-match Malawi-Mali a été agité pour les volontaires du Cocan qui ont eu droit à une explication sévère de leur hiérarchie. En cause, la qualité des interprètes des conférences de presse qui laisse à désirer. Ceux-ci ont tout simplement été incapables de traduire en anglais pour les joueurs les questions en portugais des journalistes angolais. Lors du 1er match à Cabinda, Halilhodzic, arrivé le premier, avait bouillonné pendant dix bonnes minutes avant que la conférence ne puisse commencer, l'interprête n'étant pas arrivé.
r -Amical. En marge de la compétition, les dirigeants égyptiens ont annoncé que leur équipe servirait de sparring partner le 4 juin à l'Espagne, dans le cadre de sa préparation au Mondial. Les deux équipes ne se sont plus affrontées depuis quatre ans et une victoire de l'Espagne (2-0).
r -Danse. Invité avec le reste de l'équipe du Cameroun à une soirée culturelle mardi donnée en leur honneur à Lubango, l'austère entraîneur Paul Le Guen a dû se laisser aller à quelques pas de danse sur de la musique camerounaise. Le fautif n'est autre que Samuel Eto'o qui a "mis la pression" sur son sélectionneur pour qu'il s'exécute.
r -Moutons. Samuel Eto'o a ri jaune mercredi quand on lui a fait remarquer que l'attaquant angolais Flavio avait marqué trois buts, et lui un seul. "Un but en deux matches, c'est vraiment une très bonne moyenne", rétorque-t-il d'abord. Avant d'ajouter, sourire en coin: "Flavio fait de bonnes choses, c'est bien. Mais comme on dit ici en Afrique: les moutons marchent ensemble mais ils n'ont pas le même prix!"
6- Soutien. L'Etat tunisien a offert le voyage aller-retour et l'hébergement à Lubango à 250 supporters tunisiens, qui ont débarqué dimanche matin avant le match de la Tunisie contre le Gabon. Ce qui n'a pas empêché la Tunisie, malgré un soutien coloré et bruyant, de faire un second match nul dans le tournoi (0-0).

7-2012. Le gardien du Gabon, Didier Ovono, voit loin. "Pour nous c'est aussi important de commencer à préparer notre équipe pour la Coupe d'Afrique des nations 2012, que nous accueillerons avec la Guinée équatoriale".

8-Hôte tension. Le personnel de l'hôtel où séjourne l'équipe des Algériens n'a pas établi de liens amicaux avec eux. Au contraire: "Ils ne sont pas très sympathiques, regrette une employée. Ils passent devant nous en restant toujours très sérieux. Ils sont venus avec leurs propres cuisiniers et font eux-mêmes leur nourriture!"

9- Rabat-joie. "Nous n'avons encore rien à célébrer", a lancé le sélectionneur de l'Angola Manuel Jose, qui s'est plaint de "l'excès de décontraction" affiché par son équipe à l'entraînement, au lendemain de sa qualification pour les quarts de finale. Etouffer l'euphorie des Angolais au milieu du soutien populaire: la tâche du coach est aussi ingrate qu'ardue!

L

Lu 264 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter