Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Le nouveau régime de change expliqué 
aux entrepreneurs à Agadir
"Libéralisation du dirham: quels impacts sur les entreprises? Comment s’y préparer ?», est le thème d'une conférence-débat organisée récemment à Agadir, à l'initiative de la Chambre de commerce, d'industrie et des services.
La rencontre organisée conjointement avec un cabinet de conseil et de formation, a été destinée principalement aux dirigeants et directeurs financiers des entreprises de la région Souss-Massa, notamment celles opérant à l’international.
Elle a servi d'occasion pour sensibiliser à l’importance de la gestion du risque de change et de présenter les outils de couverture professionnels pour une meilleure adaptation aux incertitudes financières liées aux transactions à l’international.
Parmi les axes abordés figurent la classification et l'évolution des régimes de change, la modalité de couverture et pratiques des entreprises ainsi que l'impact sur l'import et l'export avec un focus sur le cas du Maroc.
Selon les experts, cette réforme qui se traduit par l’élargissement de l’intervalle de fluctuation du taux de change vise à renforcer l’immunité de l’économie nationale contre les chocs exogènes, sa compétitivité ainsi que son taux de croissance, de même qu'elle permettra d’accompagner les mutations structurelles qu’a connues l’économie marocaine ces dernières années, particulièrement sur le plan de la diversification, de l’ouverture et de l’arrimage à l’économie mondiale.

Les aéroports de Tanger-Tétouan-Al Hoceima 
enregistrent une hausse de leur trafic passager en 2017
Les aéroports de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont accueilli un volume de trafic commercial de 1.151.443 passagers, contre 918.979 en 2016, soit une progression de 25,3%, selon l'Office national des aéroports (ONDA).
La meilleure performance a été enregistrée par l'aéroport de Tanger Ibn Battouta, qui a atteint un trafic de 1.070.247 passagers à fin décembre 2017, contre 848.643 personnes en 2016, en augmentation de 26,11%, a expliqué un communiqué de l'ONDA. Pour sa part, l'aéroport Chérif Al Idrissi d'Al Hoceima a enregistré un volume de trafic commercial de 59.676 passagers en 2017, contre 45.560 personnes, en glissement annuel, soit une hausse d'environ 31%. Toutefois, l'aéroport de Tétouan a accusé une baisse de 13,14% de son trafic passager, passant de 24.776 personnes à fin décembre 2016 à 21.520 passagers à fin décembre dernier.
Pour le seul mois de décembre, un total de 80.424 passagers ont transité via ces aéroports, contre 74.912 personnes en décembre 2016, soit une hausse de 7,35%, a précisé la même source, notant que l'aéroport d'Al Hoceima a enregistré une augmentation de 38,89% de son trafic commercial, suivi de ceux de Tétouan (+18,37%) et de Tanger (+5,78%). Les chiffres font également ressortir que l'aéroport international de Tanger a pu se hisser à la 5ème place au niveau national après les aéroports Mohammed V de Casablanca, Marrakech-Ménara, Agadir Al Massira et Fès-Saiss, en atteignant 5,26% du trafic aérien commercial national en 2017, et 4,36% pour le seul mois de décembre.

Libé
Vendredi 23 Février 2018

Lu 413 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.