Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Baisse à 5,6% de la masse monétaire en mai

Le rythme de progression de l'agrégat monétaire M3 a légèrement décéléré à 5,6% en mai 2017, après 5,8% en avril pour s'établir à 1.203,1 milliards de dirhams (MMDH), selon Bank Al-Maghrib (BAM).
Cette évolution reflète essentiellement le ralentissement de la croissance des dépôts à vue auprès des banques à 7,2% après 9,1%, explique BAM qui vient de publier une note relative aux indicateurs clés des statistiques monétaires du mois de mai 2017.
Pour leur part, les taux de croissance des placements à vue et de la circulation fiduciaire sont restés quasiment au même niveau que le mois précèdent, soit 4,8% et 6,2% respectivement, relève la Banque centrale nationale.
En revanche, poursuit la même source, les comptes à terme ont vu leur baisse s’atténuer à 8,1% après 8,5% tandis que les détentions des agents économiques en titres d’OPCVM monétaires ont progressé de 16,1% après 6,6%.
Par contreparties, l’évolution de M3 est attribuable essentiellement à la baisse de 5,7% des réserves internationales nettes après une hausse de 1,6% et au ralentissement de la croissance des créances nettes sur l’Administration Centrale de 13% à 6,6%. En glissement mensuel, l’agrégat M3 a enregistré en mai une progression de 0,1%, alors que les réserves internationales nettes et les créances nettes sur l'Administration Centrale ont accusé des baisses respectives de 6,1% et de 4,4%.

Appel d’offres pour le développement d’un complexe 
hôtelier près de l’aéroport Mohammed V 

L'Office national des aéroports (ONDA) a annoncé, vendredi, le lancement d’un appel d’offres international pour l’aménagement d’un terrain nu d’une superficie de 1,1 ha, pouvant être étendue à 3,7 ha, destiné au développement d’un projet hôtelier à proximité de l’Aéroport international Mohammed V de Casablanca.
Cette opération s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement commercial de l’Office qui projette le développement de la deuxième tranche de l’aéropôle de Nouaceur, apprend-on auprès de l’ONDA.
L’aéropôle se déclinera en trois composantes répondant chacune à une demande spécifique, à savoir une "zone hôtelière", une "zone commerciale" et un "pôle bureaux et services avancés", indique l’Office dans un communiqué. Le partenaire ou le groupement de partenaires sélectionné aura pour mission la conception, la construction, le financement et la gestion de ce complexe hôtelier.
Cet appel d’offres est ouvert à toute structure de notoriété nationale ou internationale, ayant les compétences, l’expérience et les capacités financières, humaines et techniques nécessaires pour mener ce projet.
L’ouverture des plis est prévue le mardi 18 juillet 2017 à 10H00, heure locale, précise la même source.


Libé
Lundi 3 Juillet 2017

Lu 438 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021