Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Conférence

La première édition de la conférence "Le Maroc, une passerelle vers l'Afrique" (Morocco, A Gateway to Africa), sera organisée le 18 avril à New York, avec pour objectif de présenter le Royaume aux investisseurs internationaux comme une destination d'investissement attrayante et un centre financier régional.
Organisée à l’initiative de la Bourse de Casablanca, en partenariat avec la Banque américaine Citi, et le soutien de l'ambassade du Royaume aux Etats-Unis, cet événement entend réunir des gestionnaires de fonds et des hauts dirigeants d'entreprises marocaines cotées en Bourse, indique un communiqué des organisateurs.
La conférence présentera "un aperçu précieux sur l'économie marocaine et ses derniers développements et mettra en évidence les opportunités d'investissement offertes par le Maroc, non seulement en tant que hub industriel compétitif mais aussi en tant que passerelle vers l'Afrique", selon la même source. Prévue au "Citi Executive Conference Centre" sur Greenwich Street à Manhattan, cette conférence comprendra des tables rondes, suivies de discussions avec les présidents et PDG de grandes entreprises marocaines et d'autres institutions.

Trésor

La Direction du trésor et des finances extérieures (DTFE) relevant du ministère de l'Economie et des Finances, a lancé mardi deux opérations de placement des excédents de trésorerie avec prise en pension d'un montant global de 7,1 milliards de dirhams (MMDH).
Il s'agit d'un placement de 5,1 MMDH, souscrit sur une journée avec un taux moyen pondéré de 2,18%, indique la DTFE dans un communiqué.
Quant au second placement, il porte sur un montant de 2 MMDH, une durée de 6 jours et un taux de 2,31%, ajoute la même source.

Jeudi 5 Avril 2018

Lu 503 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.