Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Les besoins prévisionnels du Trésor
se situent entre 9,5 et 10 MMDH


Ls besoins prévisionnels du Trésor pour le mois de août courant porteront sur un montant se situant entre 9,5 et 10 milliards de dirhams (MMDH), selon la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l'Economie et des Finances. Ainsi, le recours au marché des adjudications des valeurs du Trésor, au titre du mois d'août 2017, portera sur un montant se situant entre 9,5 et 10 MMDH, précise un communiqué de la DTFE.
Les besoins prévisionnels du Trésor pour le mois de juillet se situaient entre 6,5 et 7 MMDH.

45 certificats négatifs délivrés
à Nador en juillet


L'Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) et le Centre régional d'investissement de Nador ont délivré, en juillet dernier, 45 certificats négatifs pour la création d'entreprises.
L’OMPIC et le Centre d’investissement ont reçu, au cours du mois de juillet, un total de 55 demandes de certificats négatifs dont 45 ont été approuvées, soit 82%, indique un rapport de la délégation provinciale du commerce et de l'industrie.
Le secteur des services se taille la part du lion (51%), suivi du commerce (34%) et du bâtiment et travaux publics (15%).
S’agissant du statut juridique, les certificats négatifs se répartissent entre les sociétés à responsabilité limitée (60%), suivies des sociétés à responsabilité limitée à associé unique (24%) et des personnes physiques (16%). Un total de 768 certificats négatifs pour la création d’entreprises ont été délivrés en 2016 par l’OMPIC et le Centre régional d’investissement de Nador, contre 678 en 2015.

Vendredi 11 Août 2017

Lu 503 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.