Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Hausse du trafic passager à l’aéroport Agadir Al Massira

Le trafic passager à l’aéroport Agadir Al Massira a enregistré une hausse de 12, 95% en janvier, selon des statistiques de l’Office national des aéroports (ONDA). Un total de 110.999 passagers ont transité par cet aéroport international en début d'année, contre 98.631 durant la même période de l’année 2016. S’agissant du trafic aérien commercial, le nombre de passagers sur des vols internationaux a atteint 89.802 contre 78.131 l'an écoulé, en progression de 14,94%. Même tendance à la hausse pour les passagers nationaux avec 3,40% passant de 20.500 passagers en janvier 2016 à 21.197 en janvier de cette cette année, indique l'ONDA.  L’aéroport Agadir Al Massira a enregistré 931 mouvements d’avions durant le premier mois de 2017 contre 874 mouvements au titre de la même période de 2016, soit une hausse de 6,52%. Le nombre de vols internationaux a en effet progressé de 9,21%, passant de 554 vols en janvier 2016 à 605 cette année alors que les vols domestiques ont atteint 326 contre 320 en janvier 2016. Au niveau national, l'aéroport Agadir Al Massira arrive en troisième position en termes de trafic passagers au premier mois de l'année en cours, derrière respectivement Marrakech Menara (302.482 passagers) et l'aéroport international Mohammed VI (698.834 passagers).

L'expérience de la CDG mise en lumière à Beyrouth

L'expérience de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) en matière de programmes de qualité et de services fournis aux clients a été mise en lumière lors d'un atelier organisé récemment à Beyrouth par l'Association arabe de la sécurité sociale.
Lors de cette rencontre axée sur "Les programmes de la qualité et des services fournis aux clients dans les établissements de sécurité sociale" et dont les travaux ont pris fin mercredi, le directeur chargé des dossiers spéciaux au sein de la CDG, Omar Ahittou s’est attardé sur l'expérience du "Pôle Prévoyance" de la Caisse en tant qu'acteur principal dans l'expérience marocaine en matière de prévoyance, et qui œuvre au bien-être du citoyen marocain et au développement socio-économique et humain, à travers une gestion moderne et efficace des caisses de prévoyance et des régimes de retraite. Le responsable a également évoqué la stratégie de prévoyance 2020 qui comprenait la vision et les objectifs stratégiques du pôle ainsi que la méthodologie du système de qualité pour le Régime collectif d'allocations de retraite (RCAR) et la Caisse nationale de retraites et d'assurances (NCRA). Il a ainsi passé en revue les principaux axes de cette stratégie et les étapes suivies pour la mise en œuvre de cette vision au cours des dernières années, citant, dans ce sens, l’exemple des institutions du RCAR et de la CNRA.

Jeudi 23 Mars 2017

Lu 526 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.