Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Emission par adjudication de bons du Trésor à court et moyen termes

Le Trésor a procédé ce mardi à l'émission par adjudication de bons à court et moyen termes, a annoncé la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l'Economie et des Finances.
Il s'agit de bons d'une maturité de 13 et 52 semaines et de 2 ans avec un règlement des bons souscrits prévu pour le 30 janvier 2017, a précisé la Direction dans un communiqué publié sur le site de Bank Al-Maghrib.
La date d'échéance des bons à 13 semaines a été fixée au 1er mai 2017, a indiqué la DTFE, ajoutant que les bons à 52 semaines seront cédés à 2,40% avec pour date d'échéance le 09 juillet 2018.
De leur côté, les titres de maturité de 2 ans seront émis à un taux de 2,40% jusqu'au 5 décembre 2018, a ajouté la DTFE.
Le Trésor recevra des soumissions en taux pour les maturités inférieures à 52 semaines et en prix pour les autres maturités, selon la même source.

L’aéroport Mohammed V affiche une hausse de plus de 5% du trafic aérien en 2016

Le trafic aérien au niveau de l'aéroport Mohammed V de Casablanca a enregistré une hausse de 5,36% durant l'année 2016, en comparaison avec l’année 2015.
Selon des statistiques de l'Office national des aéroports (ONDA), cette hausse est due au nombre de passagers ayant transité par l’aéroport Mohammed V de Casablanca qui s’est établi à 8.616.474 passagers en 2016 contre 8.178.031 passagers durant l’année 2015.
Avec cette croissance, l’aéroport Mohammed V s’est accaparé la part du lion du total des passagers dans les différents aéroports du Royaume avec une part de 47,27% durant les douze mois de l’année précédente, suivi de l’aéroport Marrakech-Ménara avec une part de 21,35%, Agadir Al Massira (7,32%), alors que la part des autres aéroports a été de moins de 5%. L’année 2016 a enregistré 161.837 mouvements d’avions, soit une hausse de 1,16% par rapport à l’année 2015, précise l’ONDA, indiquant que la part de l’aéroport Mohammed V est de 50,34% de ce trafic, suivi de Marrakech Menara (18,05%) et Agadir Al Massira (7,02%).
Quant au trafic de survol, il s’est accru de 11,07% par rapport à l’année 2015 en s’établissant à 214.483 mouvements. Le fret aérien a consolidé sa croissance en 2016, en enregistrant 68.436,24 tonnes, soit une évolution de 6,52%.

Mercredi 25 Janvier 2017

Lu 610 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.