Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




L’aéroport Hassan 1er de Laâyoune affiche
une hausse de son trafic aérien à fin juillet


Le trafic aérien au niveau de l’aéroport Hassan 1er de Laâyoune a affiché une hausse de 10,15% durant les sept premiers mois de 2018, selon des données de l’Office national des aéroports (ONDA).
Le nombre de passagers ayant transité via cet aéroport au cours de la période allant de janvier à juillet de cette année a atteint 127.408, contre 115.667 voyageurs durant la même période en 2017, précise la même source.
L’aéroport s’est adjugé 1,01% du volume de trafic enregistré au niveau des différents aéroports du Royaume à fin juillet 2018, se plaçant ainsi à la 9ème place à l’échelle nationale. Pour le seul mois de juillet, le trafic aérien au niveau de l’aéroport Hassan 1er de Laâyoune a progressé de 4,93%, avec un nombre de passagers se situant à 21.636.
Les aéroports du Royaume ont enregistré en juillet 2018, un volume de trafic aérien de 2.089.194 passagers contre 1.972.396 accueillis en juillet 2017, soit une hausse de l’ordre de 5,92%.

Baisse du taux débiteur global au deuxième trimestre

Le taux débiteur global a reculé à 5,36% au T2-2018, soit une baisse de 7 points de base (pbs) par rapport à un trimestre auparavant, annonce Bank Al-Maghrib (BAM).
Les taux ont reculé de 14 pbs à 5,20% pour les facilités de trésorerie et de 27 pbs à 5,29% pour les prêts à l’équipement, précise BAM dans une note sur les résultats de l’enquête trimestrielle sur les taux débiteurs T2-2018.
En revanche, les taux des crédits immobiliers ont progressé de 20 pbs à 5,46% et ceux à la consommation de 17 pbs à 6,57%.
Par secteur institutionnel, les taux appliqués aux crédits accordés aux entreprises ont accusé une baisse de 14 pbs à 5,14%, reflétant principalement un recul de 31 pbs à 5,78% pour les taux assortissant les prêts aux très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), ceux appliqués aux grandes entreprises (GE) étant restés quasi-stables à 4,72%, a fait savoir la même source, notant que les taux relatifs aux crédits alloués aux particuliers ont, pour leur part, progressé de 31 pbs à 6,09%.

Mercredi 19 Septembre 2018

Lu 383 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >