Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des indicateurs bien orientés pour le Crédit du Maroc à fin septembre




Sur les neuf premiers mois de l’année, le Groupe Crédit du Maroc (CDM) affiche des réalisations bien orientées, avec un résultat net part du Groupe (RNPG) en hausse de 29,3% à 323,2 millions de dirhams (MDH), commentent les analystes de BMCE Capital Bourse.
A l’occasion de la publication des résultats trimestriels de la Banque, cotée à la Bourse de Casablanca, les analystes financiers soulignent une hausse limitée de 0,4% des charges générales d'exploitation de CDM à 842,9 MDH, fixant le coefficient d'exploitation à 51,9%, contre 51,5% un an auparavant, rapporte la MAP.
La même source note également une dépréciation de 1,2% du résultat brut d’exploitation (RBE) à 782,3 MDH par rapport à fin septembre 2016, outre une légère baisse de 0,4% du produit net bancaire (PNB) consolidé à 1,62 milliard de dirhams (MMDH).
Cette évolution recouvre un recul de 1,7% de la marge d'intérêt à 1,28 MMDH et une croissance de 10,1% de la marge sur commissions à 285 MDH, boostée vraisemblablement par l'activité bancassurance dont la production a augmenté de 9,1% par rapport à fin septembre 2016. Elle intègre aussi un retrait de 14,4% du résultat des activités de marché à 109,8 MDH. Hors effet exceptionnel lié à la plus-value de la démutualisation de la Bourse de Casablanca en 2016, le PNB aurait affiché une croissance de 0,9%, font remarquer les analystes de BMCE Capital Bourse.
Les réalisations du Groupe CDM à fin septembre 2017 laissent également apparaître une légère hausse de 0,7% de l'encours des crédits à la clientèle à 37,4 MMDH comparativement à fin 2016 (+3,2% par rapport à fin septembre 2016).
Parallèlement, les dépôts de la clientèle affichent une progression de 2,5% à 39,9 MMDH (+4,9% par rapport à la même période de l'année précédente). Le taux de transformation s'établit, ainsi, à 93,8% (-1,6 points).
Les résultats trimestriels de la Banque font état aussi d’une appréciation de 14,6% des actifs financiers à la juste valeur par résultat à 2,4 MMDH, contre une régression de 20% des actifs financiers disponibles à la vente à 3,9 MMDH.
S’agissant du coût du risque, il enregistre une baisse de 29,4% à 272,8 MDH confirmant l'amélioration du profil de risque de la banque et l'optimisation du processus de recouvrement. Dans ce contexte, le taux de couverture s'apprécie de 60 points de base à 86%. Par ailleurs, les analystes financiers signalent que la filiale Crédit du Maroc Leasing et Factoring a reçu le 16/10/17 un avis de contrôle fiscal au titre de l'IS et de l'IR sur les exercices de 2013 à 2016 inclus et de 2009 à 2016 inclus au titre de la TVA.

Samedi 4 Novembre 2017

Lu 795 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.