LibéSPort




Zoom





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des choix de Luis Enrique aux buts de Mbappé

Les cinq hommes du titre du PSG

Lundi 29 Avril 2024

Luis Enrique, l'entraîneur arrivé l'été dernier, Kylian Mbappé, la star sur le départ, Ousmane Dembélé, le meilleur passeur, Vitinha, le chef d'orchestre du milieu, et Gianluigi Donnarumma, le rempart: cinq hommes ont marqué la saison du PSG en Ligue 1, conclue par un 12e titre de champion de France.

Comme pour sa première saison sur le banc du FC Barcelone, Luis Enrique est en lice pour faire un triplé historique: Championnat, Coupe de France, Ligue des champions.
A la tête d'un effectif fortement renouvelé et adepte d'une philosophie de jeu précise, l'ancien sélectionneur de l'Espagne a réinventé le jeu parisien.

L'Espagnol a axé son travail sur la possession, le jeu de passes et la projection rapide, tout en privilégiant la polyvalence, la concurrence et la rotation de ses joueurs, incluant même Mbappé.
"Les joueurs ont assimilé mes concepts et je suis content de ce que je vois", s'est d'ailleurs félicité le technicien.

Voir Mbappé jouer un match complet en Ligue 1 est devenu peu banal, depuis l'annonce à sa direction de son départ en fin de saison. Luis Enrique a décidé de raboter le temps de jeu de la star française en championnat "pour préparer la saison prochaine": en le faisant débuter sur le banc (contre Nantes en février), en le sortant à la mi-temps (contre Monaco en mars), voire en ne le faisant pas jouer une seule minute (contre l'OL dimanche).

Malgré cette réduction du temps de jeu depuis février, le Bondynois, pressenti au Real Madrid la saison prochaine, reste le meilleur buteur de L1 (26), loin devant le Lillois Jonathan David (17). Contre Lorient mercredi, il a encore inscrit un doublé

Moins impressionnant cette saison après avoir commencé sur le côté gauche puis avoir été ré-axé par Luis Enrique, Mbappé est toujours aussi efficace et décisif pour Paris, avant son départ en fin de saison.

Arrivé cet été de Barcelone, Ousmane Dembélé s'est rapidement habitué à la Ligue 1 et a été très vite loué par son entraîneur qui le considère comme le joueur le plus déséquilibrant du monde.

Indispensable dans le jeu offensif du PSG, il affiche toutefois des statistiques faméliques devant le but, même s'il vient de marquer quatre buts en trois matches. Malgré cette efficacité en panne jusqu'à avril, il est l'un des joueurs les plus influents en attaque: que ce soit grâce aux combinaisons dans les petits espaces du couloir droit avec son coéquipier Achraf Hakimi ou par ses dribbles percutants, ses prises de balles et ses accélérations.
Comme Bradley Barcola, son homologue du côté gauche, l'international français est aussi un atout défensif grâce à ses replis et son pressing.

Très discret la saison dernière notamment à cause de la présence ombrageuse de Neymar et de Messi, Vitinha connaît un renouveau depuis plusieurs mois dans l'entre-jeu à Paris.
En Ligue 1 comme en Ligue des champions, le Portugais de 24 ans porte le milieu du PSG par sa conservation de balle, sa lecture du jeu et sa capacité de projection.
Doué techniquement, vif dans les remontées de balle, c'est un milieu adroit devant le but, auteur de frappes puissantes et précises en dehors de la surface.

Ce renouveau est lié en partie au repositionnement de Mbappé dans un rôle axial, ce qui a permis à l'ancien joueur du FC Porto de s'épanouir davantage dans un registre plus naturel pour lui.

En position de numéro 6, Vitinha, également utile à la récupération, est devenu essentiel à l'équilibre du jeu parisien et symbolise la progression de l'équipe depuis plusieurs semaines.

Après une fin d'année 2023 compliquée avec plusieurs erreurs et une exclusion contre le Havre, Gianluigi Donnarumma a enchaîné les matches complets, comme à Monaco (0-0) en février. Ce soir-là, le gardien international italien avait simplement été le meilleur parisien. Il a souvent aidé ses coéquipiers et c'est en grande partie grâce à lui que le PSG n'a connu qu'une défaite en L1.

L'ex-portier de l'AC Milan a souvent été étincelant sur sa ligne mais a encore des progrès à faire dans son jeu au pied et dans ses sorties aériennes notamment sur coups de pied arrêtés.

Libé

Lu 670 fois

International